REFLEXION

CORONAVIRUS : Plus de 100 000 morts dans le monde

Le seuil des 100 000 morts dans le monde a été franchi ce vendredi. L'Europe continue de payer le plus lourd tribut, avec plus de 70% des victimes de l'épidémie de Covid-19 recensées sur Terre. Au total, 100 661 décès ont été enregistrés, dont 70 245 en Europe.



L'Italie est le pays au monde ayant comptabilisé le plus de morts (18 849), devant les Etats-Unis (17 925), l'Espagne (15 843) et la France (13 197). Le Royaume-Uni a enregistré, lors des dernières 24 heures, 980 décès supplémentaires de patients malades du Covid-19, un nouveau record qui porte le bilan total à 8 958 morts, a annoncé ce vendredi le ministre de la Santé, Matt Hancock. Le ministre a une nouvelle fois exhorté les Britanniques à respecter le confinement et à rester chez eux malgré le beau temps durant le week-end de Pâques afin de limiter la propagation du coronavirus dans le pays, l'un des plus durement touchés en Europe. Depuis quelques jours, les décès enregistrés en 24 heures ne cessent de progresser au Royaume-Uni. Hier, les autorités britanniques avaient ainsi fait état de 881 patients décédés après avoir contracté le Covid-19. Le seuil des 900 morts par jour avait été déjà franchi outre-manche ce mercredi avec 938 morts. Cette augmentation quotidienne atteint un niveau plus important que ceux observés en Italie et en Espagne, les deux pays européens qui comptent pour l'instant le plus grand nombre de décès. L'Italie a en effet enregistré un pic de 969 décès le 27 mars et l'Espagne 950 décès le 2 avril. Les chiffres ne sont toutefois pas directement comparables. Au Royaume-Uni, le total ne comprend notamment que les décès survenus dans les hôpitaux Les autorités britanniques affirment que les restrictions imposées le 23 mars aux entreprises et aux autres activités publiques pour tenter de ralentir la propagation du virus devraient durer au moins plusieurs semaines encore. Si le nombre de nouveaux cas et d'hospitalisations semble avoir plafonné, les décès continuent d'augmenter. "Il est encore trop tôt pour être vraiment certain que nous ayons vraiment passé un cap", a déclaré Stephen Powis, directeur médical du service national de santé en Angleterre.

Ismain
Samedi 11 Avril 2020 - 16:48
Lu 290 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+