REFLEXION

CORONAVIRUS : 72 cas confirmés en Algérie, dont 06 décès



Douze (12) nouveaux cas du coronavirus (Covid-19), dont un décès, ont été enregistrés en Algérie, portant le nombre de cas confirmés à 72 et les décès à six (6), a indiqué mercredi le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, dans un communiqué. Le communiqué précise que   "Le ministère de la Santé a notifié ce jour, mercredi 18 mars 2020, douze (12) nouveaux cas confirmés du virus corona (Covid-19), dont un (1) nouveau décès, un homme âgé de 62 ans dans la wilaya de Blida, pour atteindre un total de soixante-douze (72) cas confirmés dont six (6) décès". Pour les nouveaux cas, le ministère a fait savoir qu'il s'agit de "quatre (4) cas dans la wilaya d'Alger, quatre (4) cas dans la wilaya de Blida, un (1) cas dans la wilaya de Bejaia, un (1) cas dans la wilaya de Skikda, un (1) cas dans la wilaya de Tizi-Ouzou et un (1) cas dans la wilaya de Médéa". Le ministère de la Santé a souligné que "l'enquête épidémiologique se poursuit pour retrouver et identifier toutes les personnes contacts" et que le dispositif de veille et d'alerte mis en place "demeure en vigueur et la mobilisation des équipes de santé reste à son pus haut niveau", rappelant le "strict respect" des mesures préventives décidées: "se laver les mains à l'eau et au savon liquide, ou par friction avec solution hydro-alcoolique, et en cas de toux ou d'éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir en papier à usage unique, s'en débarrasser immédiatement après l'utilisation et se laver les mains". Par ailleurs et  s’exprimant, mercredi sur les ondes de la Radio nationale, le président du Conseil national de l’ordre des médecins(CNOM), Mohamed Bekkat Berkani, a mis l’accent sur la nécessité de provoquer un mouvement de prévention général pour faire face au coronavirus, en l’absence actuellement de traitement et de vaccin. «C’est le moment de provoquer un mouvement de prévention général. Les Algériens doivent comprendre que c’est sérieux», a, ainsi, l’Invité de la Chaine3. Berkani  a martelé qu’il fallait «absolument communiquer, dire la vérité, et adopter les mesures d’hygiène individuelles qui sont nécessaires», a-t- il ajouté,  indiquant qu’il n y avait pas de traitement ou de vaccin encore. «Il faut que les citoyens comprennent que nous devons absolument mettre l’accent de façon quotidienne sur ces dispositions de prévention avant d’arriver aux solutions extrêmes», insistera-t-il. Répondant, justement, à une question sur l’éventuel recours au confinement, il soulignera espérer ne pas arriver au confinement, «mais cette étape est parfaitement envisageable», a-t-il  prévenu.

Ismain
Mercredi 18 Mars 2020 - 15:47
Lu 573 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-10-2020.pdf
3.16 Mo - 21/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+