REFLEXION

CONSTANTINE : Arrestation d’une étudiante ayant tué son bébé



La brigade criminelle de la sûreté de la wilaya de Constantine a procédé à l’arrestation d’une jeune étudiante accusée d’avoir tué son bébé né d’une relation illégitime. Originaire de la wilaya de Mila et suivant son cursus universitaire à Constantine, la jeune fille s’est débarrassé du corps de son propre nourrisson avec l’aide de deux complices. L’affaire fait suite à la découverte par les services de sécurité du corps inanimé d’un nouveau-né abandonné dans une commune rurale dépendant de la wilaya de Skikda. Après une enquête minutieuse, les services de sécurité ont réussi à déterminer l’origine du corps. Ainsi la brigade criminelle de Constantine a été chargée de poursuivre l’investigation qui s’est soldée par l’arrestation de la mère du bébé, âgée de 20 ans, et ses deux complices, âgés de 27 ans. Après l’accouchement, le bébé a été tué et transporté, selon les premiers éléments de l’enquête, jusqu’à Skikda pour tenter de brouiller la piste et cacher le crime. Arrêtés, les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République qui les placés sous mandat de dépôt pour « meurtre » et « non dénonciation du crime ».          

Nadine
Samedi 3 Novembre 2018 - 15:17
Lu 346 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 10-12-2018.pdf
2.83 Mo - 09/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+