REFLEXION

CONSOLIDATION DE LA SECURITE ET DE LA PAIX EN AFRIQUE : Le rôle de l'Algérie mis en avant

Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine a mis en avant jeudi le rôle effectif de l'Algérie dans la construction de la sécurité et de la paix en Afrique, la promotion d'une action commune et la résolution pacifique des conflits dans le plein respect de la souveraineté des Etats et de leur intégrité territoriale.



Dans une allocution à l'issue des travaux du 5ème sommet des parlementaires, M. Chenine a abordé "le rôle effectif de l'Algérie dans la construction de la sécurité et de la paix en Afrique, la promotion d'une action africaine commune et la résolution des conflits par les moyens pacifiques dans le respect total de la souveraineté des Etats et de leur intégrité territoriale, tout en faisant prévaloir le dialogue national menant à un consensus, loin de la violence et de l'exclusion". Dans le même contexte, le président de l'APN a affirmé que l'Algérie "se tient à équidistance vis-à-vis de toutes les parties libyennes et œuvre à les aider à trouver des solutions à la crise libyenne par les moyens pacifiques, loin de la violence et de l'ingérence étrangère, et ce dans le but de préserver le sang et l'unité territoriale et sociale de la Libye". Il a en outre réitéré "le soutien de l'Algérie au droit du peuple palestinien d'établir son Etat indépendant, avec El-Qods comme capitale, conformément aux résolutions onusiennes". Après avoir évoqué l'approche algérienne dans la consolidation de la sécurité et de la paix dans le monde et en Afrique, à travers "l'approfondissement de la solidarité humaine et l'accélération du rythme de développement dans les pays africains", M. Chenine a rappelé la création de l'Agence algérienne de coopération internationale, initiée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, "en vue d'une coopération internationale à même d'aider les frères africains à renforcer leurs capacités matérielles et humaines", rappelant les aides médicales, humanitaires et de développement fournies par l'Algérie au profit d'un grand nombre de pays à l'effet de faire face à la pandémie de Covid-19". Par ailleurs, le président de l'APN a mis en avant "la valeur politique" du communiqué de la Conférence qui reflète "un consensus pour l'édification d'un monde plus sûre et solidaire à la lumière de la pandémie du covid-19 et de la période post-pandémie, l'action collectif pour la promotion de l'action parlementaire multilatérale au service de l'humanité et des aspirations des peuple du monde afin de vivre dans un monde prospère et sûre loin de touts conflits tout en affirmant la détermination à aider les pays en voie de développement afin de garantir les droits de leurs citoyens à la santé, l'éducation et au travail".

Ismain
Vendredi 21 Août 2020 - 17:07
Lu 231 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-10-2020.pdf
3.01 Mo - 24/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+