REFLEXION

CONFLIT COA- FEDERATIONS : Berraf demande à négocier avec le ministre

Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf a réitéré samedi, à Alger, son appel à la ''sagesse" pour l'"intérêt du sport national", dans le conflit qui l'oppose à certaines fédérations nationales contestant sa réélection à la tête du COA.



''Nous avons été élus démocratiquement et en direct devant toutes les chaînes de télévision nationales, il est temps que chacun se remette au travail en faisant passer l'intérêt du sport national avant tout. Nous devons penser à l'avenir de nos jeunes espoirs plutôt que de penser à qui doit être président du COA et qui ne doit pas l'être'', a indiqué Berraf à l'APS en marge de l'installation du nouveau président de la commission d'éthique et de déontologie du COA, Abdelhamid Berchiche. Plusieurs présidents de Fédération ont contesté les "conditions" ayant entouré le déroulement de l'Assemblée générale élective (AGE) du COA qui a porté à la réélection de Berraf à sa tête pour le mandat quadriennal 2017-2020. ''Les gens qui veulent mon départ devraient d'abord s'inquiéter de leurs activités. Quelques personnes qui sont pour mon départ viennent d'arriver au sein de leurs fédérations et n'ont pas encore fait leurs preuves. Je pense qu'il est temps de remettre les choses dans l'ordre, chacun à ses dimensions et chacun à sa valeur et son respect. Je respecte tout le monde et j'espère que tout le monde me respectera'', a ajouté le patron du COA. Berraf a avoué que les relations entre le COA et les Fédérations concernées étaient ''discrètes'' pour des raisons que personne n'ignore. En parallèle, il envisage une réunion avec le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), El Hadi Ould Ali, "pour remettre les choses dans l'ordre". ''Les relations avec les Fédérations sont discrètes mais toujours d'actualité. Tout le monde sait que nous avons quelques divergences avec le MJS et je pense que ces divergences peuvent être rapidement aplanies. Je souhaite qu'on se mette à table pour éclaircir la situation'', a ajouté le président du COA, en enchaînant: ''Les gens qui ont saisi le Tribunal sportif algérien (TAS) ont été déboutés. Le fait d'aller au TAS est une question de désordre à mon avis parce que ces gens-là ont pris part aux travaux de l'AGE, ont voté et ont même félicité les vainqueurs, ensuite ils vont se plaindre pour des raisons que tout le monde connaît''.

Ismain
Samedi 5 Août 2017 - 18:18
Lu 157 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 14-12-2017.pdf
3.59 Mo - 13/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+