REFLEXION

CONFLIT AVEC LES MEDECINS RESIDENTS : Le service civil maintenu



La révision du caractère obligatoire du service civil pour les médecins résidents n'est pas à l'ordre du jour actuellement, a indiqué, hier, le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Pr. Mokhtar Hasbellaoui. Il a rappelé que ce service reste "le seul moyen" garantissant une couverture globale pour l'ensemble des citoyens. S'exprimant au terme de la 12e réunion avec les représentants du Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA), en grève depuis le 14 novembre 2017, le ministre a indiqué qu'il était exclu à l'heure actuelle de revoir le caractère obligatoire du service civil, ce dernier étant, a-t-il dit, le seul service pouvant garantir "une couverture sanitaire globale pour l'ensemble des citoyens", rappelant, à ce titre, les démarches entreprises par son département pour organiser les soins et prendre en compte le rôle de ce service au sein du système. Pour ce qui est de la durée du service civil, le Pr. Hasbellaoui a fait savoir que "le champ reste ouvert pour la révision de sa durée en fonction des régions" dans lesquelles sont affectés les résidents. Abordant les points soulevés lors de la rencontre du 1er avril, le ministre a fait état de la mise en place d'une commission mixte regroupant des cadres du ministère et des représentants des médecins résidents qui devront se pencher sur la révision du statut particulier de ce corps, notamment son volet juridique "sans toucher aux mesures à caractère financier".                 

Nadine
Mercredi 11 Avril 2018 - 17:29
Lu 178 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-05-2018.pdf
3.96 Mo - 23/05/2018





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+