REFLEXION

COMMUNICATION : Le ministre Kaouane défend le Tamazight

Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane a souligné, à Alger, que la langue amazighe occupe la place qui lui sied à l'abri de toute instrumentalisation politicienne.



"Je peux assurer que le Tamazight occupe aujourd'hui la place qui lui sied et que sa promotion ainsi que son enseignement et son utilisation graduels connaissent une dynamique appréciable dans les programmes du Gouvernement, ce qui l'a met à l'abri de toute instrumentalisation politicienne", a- t-il  déclaré dans une allocution à l'occasion de le commémoration du 61ème  anniversaire de la création de la radio "La voix de l'Algérie libre et combattante" au centre culturel de la Radio algérienne. A cette occasion, M. Kaouane a expliqué que "la voix de la radio secrète durant la guerre de libération nationale en langues arabe et amazighe a eu un impact majeur sur la mobilisation du peuple algérien et son adhésion autour de sa juste cause", ajoutant qu'"il était impératif de s'adresser aux enfants du même peuple dans toute sa composante linguistique, y compris le tamazight en tant que partie intégrante". Les propos du ministre de la Communication sont à mettre en rapport avec les manifestations qui agitent actuellement certaines régions de la Kabylie où des lycéens et des étudiants sont sortis dans la rue pour réclamer plus de moyens pour "la promotion de Tamazight". Par ailleurs et concernant l’audiovisuel, M. Kaouane, a affirmé que son département ministériel n'imposera pas aux chaînes privées agréées en Algérie la diffusion de leurs programmes via le satellite algérien Alcomsat-1. Dans une déclaration à la presse, M. Kaouane a qualifié d'"acquis important", le satellite algérien Alcomsat-1, soutenant à ce propos que "les chaînes privées sont libres de choisir de diffuser leurs programmes via le satellite algérien et nous n'allons pas leur imposer cela". Le satellite algérien qui dispose de plus de cent fréquences de chaînes télévisées et radiophoniques, peut voir sa performance augmenter en réceptionnant des chaînes attractives pouvant contribuer à sa réussite", a-t-il dit, ajoutant que ceci ne peut se faire sans un "cahier de charges claire".

Ismain
Dimanche 17 Décembre 2017 - 18:42
Lu 387 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-12-2018.pdf
2.92 Mo - 12/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+