REFLEXION

COMMERCIALES EXTERIEURES : 120 000 «opérateurs-fraudeurs» en Algérie



Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a reconnu devant les membres de l’Assemblée populaire nationale (APN), que plus de 120.000 opérateurs économiques inscrits au fichier national des fraudeurs auteurs d’infractions graves aux législations et réglementations fiscales, commerciales, douanières, bancaires et financières. Le ministre a indiqué que ces fraudeurs sont exclus des transactions commerciales extérieures (import/export), de la participation aux marchés publics et des avantages accordés aux investisseurs en application des dispositions de la loi de Finances complémentaires de 2009. Toujours selon M. Raouya, il a été procédé au renforcement de la coopération entre les services fiscaux et les autres services concernés par la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales à travers l’échange d’informations, principalement avec les Douanes, le Centre national du Registre national du commerce (CNRC) et la Banque d’Algérie (BA).Le ministre a affirmé que la lutte contre ce phénomène est une « priorité » pour les pouvoirs publics.

Ismain
Vendredi 2 Mars 2018 - 18:56
Lu 219 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma