REFLEXION

COMMERCE INFORMEL : Rues et trottoirs squattés à Mostaganem



Ces derniers temps, plusieurs  trottoirs sont squattés par des marchands de l’informel qui veulent s’enrichir du jour au lendemain, au détriment de la sécurité du citoyen. Plusieurs  trottoirs des rues marchandes sont devenus impraticables. Le droit naturel du piéton de marcher sur le trottoir n’est plus de mise. Les commerçants ont occupé toutes les chaussées piétonnières pour des extensions à leurs activités commerciales. En effet, la marchandise est étalée sur trois endroits différents : dans le magasin, sur le trottoir et au bas du trottoir, où d’ailleurs aucune voiture ne peut stationner. «Il ne s’agit nullement de commerce informel, car ces marchandises appartiennent à des commerçants ayant des registres légaux». Plusieurs   marchands ambulants de fruits et légumes ont transformé des  lieux à travers la ville en un petit «souk» à ciel ouvert. Aucune autorité n’est intervenue pour mettre fin à ce grave dépassement et rendre aux piétons le droit d’utiliser librement leurs espaces. Malgré des interventions sporadiques effectuées par des agents de l’ordre, le problème reste toujours d’actualité.

G.Yacine
Lundi 9 Décembre 2019 - 15:57
Lu 541 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-05-2020.pdf
4.73 Mo - 25/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+