REFLEXION

CHOMAGE : 660 000 salariés ont perdu leurs emplois en 6 mois !

Le chômage ne semble point épargner les salariés, certains y finissent par perdre leur emploi, la crise économique, qui perdure depuis 2014, ne cesse de faire des ravages dans le monde du travail, qui demeure si instable. En effet, quelque 660 000 salariés ont perdu leur emploi de 2017 à avril 2018, selon le dernier rapport de l’Office national des statistiques (ONS) sur l’emploi.



«Les chômeurs ayant déjà travaillé par le passé sont estimés à 666 000 personnes, formant ainsi 46,5% de la population en chômage; constituée majoritairement d’hommes (74,3%)», a indiqué le rapport rendu public hier par l’office national des statistiques. Selon ce dernier, les trois quarts de cette population travaillaient comme salariés non permanents et 70,2% étaient dans le secteur privé. Ces salariés devenus chômeurs étaient majoritairement en CCD. «63% ont quitté leur dernier poste d’emploi pour motifs de fin de contrat, de cessation d’activité ou de licenciement et 60% ont perdu leur emploi depuis moins d’une année», ajoute le même rapport. Aussi, «la population qui se situe dans le ″halo du chômage″ a atteint, en avril 2018, 1434 000 personnes, soit une augmentation de 170 000 par rapport à septembre 2017». Le «halo du chômage» est défini, selon l’ONS, comme étant les personnes en âge d’activité (16 à 59 ans) qui déclarent être disponibles pour travailler mais qui n’ont pas effectué des démarches effectives pour chercher un emploi durant le mois précédant l’enquête, et sont considérées par conséquent inactives. Autre élément dégagé par les statistiques de l’ONS : les femmes constituent 56,4% de cette catégorie de chômeurs. Les moins de 30 ans constituent plus de la moitié de cette population (52,1%), alors que 76,5% sont âgés de moins de 40 ans. Autrement dit, le chômage touche toujours plus la jeunesse. Les personnes à un faible niveau d’instructions sont les plus touchées par le chômage. Elles représentent 69,7% des chômeurs. D’ailleurs, 53,5% n’ont pas dépassé le cycle des études moyennes. Et près d’un tiers (32,7%) n’ont pas effectué de démarches pour trouver un emploi car ils pensent qu’il n’y a pas de postes d’emploi ou parce qu’ils n’ont pu trouver un emploi dans le passé.

L.Ammar
Dimanche 29 Juillet 2018 - 21:20
Lu 500 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma