REFLEXION

CHLEF : La ville plonge sous la canicule



Pic de chaleur exceptionnel, soleil écrasant, fort taux d’humidité et un vent chaud, tels sont les ingrédients d’une fin de juin particulièrement caniculaire que vivent les Chélifiens depuis ces trois derniers jours. Si bien que la circulation à pied ou en véhicule ne disposant pas de climatiseur, est devenue quasi impossible durant la journée. A l’intérieur  des foyers, des bureaux et  des commerces, les climatiseurs sont mis à rude épreuve, ce qui a entraîné une surutilisation des capacités électriques. Fort heureusement, le réseau de distribution a bien résisté dans l’ensemble, hormis quelques coupures enregistrées ici et là. Il en est de même pour l’alimentation en eau potable grâce à la mobilisation et à la distribution régulière de la ressource provenant de la station de dessalement, du barrage de Sidi Yacoub et des forages publics. Sur ces plans-là, il faut dire que les dispositions prises par la direction de distribution du gaz et de l’électricité, et l’Algérienne des eaux ont permis d’alléger les souffrances des populations locales. Côté sanitaire, on ne déplore pour le moment aucune victime liée à cette hausse de température, sauf, nous dit-on, des évacuations vers les structures hospitalières  de personnes âgées et de malades chroniques pour des soins d’urgence.   

Smain
Samedi 29 Juin 2019 - 18:45
Lu 427 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma