REFLEXION

CERTAINS QUARTIERS DE TISSEMSILT SOUFFRENT DE L’AMONCELLEMENT DES ORDURES ET DES DEPERDITIONS D’EAU :Les responsables interpelés sur l’aberration des entreprises réalisatrices

Le commun des habitants de la ville de Tissemsilt a sans doute remarqué que certains endroits se sont devenus de vrais bourbiers tout au long de l’année, plusieurs points de déperdition déversent actuellement l’eau potable dans la nature sous l’œil indifférent des services chargés de veiller à la préservation de ce précieux liquide notamment en ces temps des débuts le la période de chaleur et au moment ou la rationalisation de l’eau s’impose comme la stratégie de survie dans l’avenir.



L’exemple frappant nous vient de la cité des 220 logements plateaux ou une entreprise chargée de la rénovation de la conduite principale de l’eau a impunément constatées après moins d’un mois de la réalisation, l’entreprise qui avait exécuté les travaux était certainement forcée de défoncer le goudron sur des centaines de mètres mais à la grande surprise des habitants, la meme entreprise et en l’absence de contrôle n’avait pas transporté les déchets à la décharge publique comme prévu dans le marché, elle a tout simplement accumulé ses débris de chantier et les déchets dans un petit espace entre deux blocs créant une vraie décharge sauvage au vu et au su de tout le monde, de l’autre part, l’entreprise avait laissé derrière elle de réelles tranchées en préférant remplir ces tranchées par du sable sans remettre la route à son état avec une couche d’asphalte pour colmater ces fossés, quant à la conduite, une grande fuite d’eau a été constatée  alors que l’entreprise était toujours sur le site, les habitants avaient alerté en cette période les concernés, mais force est de constater que des mois se sont écoulés et le point de déperdition est toujours existant transformant les ruelles de ce quartier en terrain impraticable mais ce qui se remarque le plus c’est le fait que ces endroits sont devenus de véritables bourbiers même en ces jours qui coïncident avec la vague de chaleur qui frappe la région, l’amoncellement des ordures et le débordement des eaux plus précisément devant dans ce quartier et celui avoisinant des 126 logements Duplexe ont rendu la vie insupportable aux habitants, ces dysfonctionnements ont compliqué les choses jusqu' au point ou ces endroits sont devenus parfois repoussants à la fois et aux habitants et aux passants, les citoyens de ces deux quartiers voisins outrés par cette situation précisent qu’ un véritable gaspillage s’effectue actuellement en toute impunité quant au problème de l’eau mais personne ne semble être inquiété, quant à l’autre problème des décharges qui se sont formées à l’intérieur même des quartiers non pas par l’inconscience des habitants mais par le fait des entreprises de réalisation, certains services concernés par le contrôle sont pointés des doigts étant donné précisent les habitants que ce constat est vérifiable, ces citoyens dénoncent le fait qu’un gaspillage de l’eau tarde à trouver une solution de réparation et un ramassage dans les quartiers évitera aux gens de jeter leurs ordures là ou s’est formée ces décharges sauvages et pourtant ce ne sont pas les moyens qui manquent, une fâcheuse situation qui passe malheureusement inaperçu d’ou les citoyens interpellent les responsables à intervenir afin de rendre à ces endroits leur vrais visages. 

A.Ould El Hadri
Lundi 4 Mai 2020 - 18:26
Lu 275 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma