REFLEXION

CEM ‘’ MOHAMED LAKHAL ‘’ DE KHARROUBA : Les enseignants dénoncent la surcharge des classes

Les enseignants du collège d’enseignement moyen ‘’Mohamed Lakhal ‘’ ont entamé dans la journée du dimanche dernier un débrayage consistant en un mouvement d’arrêt ouvert, susceptible de se durcir, a-t-on appris. Selon eux, cette action est un ultime recours pour faire entendre aux autorités compétentes leurs préoccupations déjà exprimées dans un passé récent et restées sans suites ...



Entre-autres soucis, ils disent ainsi manifester leur ras le bol contre les conditions d’exercice de leur travail, en l’occurrence : le climat d’insécurité qui prévaut et la surcharge des classes  de cours. Avec plus de 800 élèves dans cet établissement, les enseignements se trouvent face à un grand problème d’anarchie immense et, avec les moyens du bord, souligne cette enseignante qui indique qu’en face de ce nombre important d’élèves, il y a un manque flagrant d’effectifs en personnel d’encadrement que ce soit en personnel administratif ou en personnel pédagogique y compris celle d’un conseiller à l’orientation . La surcharge dépasse souvent 53 élèves /classe en obligeant à pratiquer un système de rotation qui n’est pas évident de pouvoir gérer sans occasionner des désagréments et un stress se traduisant par une mauvaise qualité de dispense des cours et cela se fait ressentir tant sur les élèves que sur les enseignants. Une situation infernale qui ne peut plus durer car là aussi, il y a un manque flagrant de classes qui appelle en urgence à une solution d’extension du nombre de classes au niveau du collège accompagnée de l’affectation d’un nombre suffisant en cadres pédagogiques et administratif. Les enseignants ont fait remarquer que la densité de la population d’élèves, dans cet établissement, a  créé un problème de surveillance, d’ordre et de discipline au premier plan  tout en reléguant l’objectif de dispenser un enseignement de qualité, dans le calme et la sérénité, tout à fait marginal. A noter qu’en cette première journée de protestation, l’association des parents d’élèves de cet établissement a marqué sa présence, son soutien et sa solidarité avec les enseignants. L’association se range avec le personnel du collège qui rappelle que le sort et l’état des élèves est intimement lié à celui des cadres du collège en question. Cet établissement, est-il rappelé par les parents d’élèves, souffre déjà depuis des années de cette pénible situation et personne ne voit venir les promesses de redressement par des mesures adéquates.

Y.Zahachi
Lundi 16 Septembre 2019 - 18:29
Lu 309 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-02-2020.pdf
3.9 Mo - 19/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+