REFLEXION

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA PRESSE : Le wali honore les journalistes

Tous les ans, le 03 du mois de Mai, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde, de défendre l’indépendance des médias et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur profession. En cette occasion, le wali de Mostaganem, M.Rabehi Mohamed Abdenour a tenu à honorer jeudi dernier, les journalistes.



En cette journée si particulière pour la corporation des journalistes, dédiée à  la presse et la liberté d’expression tous les 03 Mai, le wali de Mostaganem, M.Rabehi Mohamed Abdenour a présidé  jeudi 02 Mai, une cérémonie  à l’honneur des journalistes, en présence  du président de l’assemblée populaire de la wilaya, des autorités locales et militaires. Cet heureux événement  s’est distingué par la remise de cadeaux symboliques  aux journalistes, activant à travers la wilaya de Mostaganem. Saisissant l’occasion, le wali a salué vivement les efforts  déployés  par les  journalistes, en vue d’éclairer objectivement  l’opinion publique et rapporter à travers leurs écrits les besoins exprimés par les citoyens. Une minute de silence a été observé en hommage aux journalistes disparus, dont  M.Amara Mohamed, et Beghil Madani, décédés dernièrement suite à de longues maladies. Les deux familles des défunts ont été également honorées. Rappelons au titre de cette journée, que le thème retenu pour 2019 a été ‘’ les medias pour la démocratie, journalisme et élections en temps de désinformation’’. Notons également que le 3 mai a été proclamée Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Ce fut également une réponse à l’appel de journalistes africains qui, en 1991, ont proclamé la Déclaration de Windhoek sur le pluralisme et l’indépendance des médias. L’UNESCO a au coeur de son mandat la liberté de la presse ainsi que la liberté d'expression. L'UNESCO pense que ces libertés permettent une compréhension mutuelle pour construire une paix durable. La Journée permet d’informer les citoyens sur les atteintes portées à la liberté de la presse. Dans des dizaines de pays à travers le monde, des publications sont censurées, condamnées, suspendues ou tout simplement n’ont plus le droit de paraître, alors que des journalistes, des rédacteurs en chef et des éditeurs sont harcelés, attaqués, détenus ou même tués. A la faveur de cette date, nous pouvons encourager et développer des initiatives en faveur de la liberté de la presse mais également évaluer l’état de la liberté de la presse à travers le monde. La date du 3 mai sert aussi de rappel aux gouvernements sur la nécessité de respecter leurs engagements en faveur de la liberté de la presse, de moment de réflexion pour les médias professionnels sur les questions relatives à la liberté de la presse et à la déontologie. Tout aussi important, la Journée mondiale de la liberté de la presse est un jour de soutien aux médias qui sont des cibles pour la restriction ou l'abolition de la liberté de la presse. C’est également une journée du souvenir pour les journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession

Belayachi Naboussi
Vendredi 3 Mai 2019 - 18:44
Lu 164 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+