REFLEXION

CAP SUR L’ENERGIE VERTE : Inauguration d’une centrale solaire de 13 MW

Diversifiant sa capacité de production d’énergie, l’Algérie opte pour l’énergie verte, largement disponible qui constitue l’une des sources inépuisables du pays. Une nouvelle réalisation vient de voir le jour, M. Noureddine Bedoui, a procédé le mardi dernier, à Tamanrasset à l’inauguration d’une centrale solaire d’une capacité de 13 mégawatts. Cette dernière a nécessité un investissement public de 2,6 milliards DA, aura un impact environnemental, en permettant de réduire les émanations de CO2 de quelques 15.000 tonnes/ an, selon sa fiche technique.



Implantée sur l’axe menant vers l’aéroport de Tamanrasset, elle dispose de 4.092 panneaux photovoltaïques, couvre une superficie de 26 hectares (extensible) et emploie 14 personnes, est-il précisé. Son intégration au réseau de distribution d’électricité permet aussi une économie de carburant (gasoil) de l’ordre de 6.200 m3/an. Lors de sa visite de la centrale, M.Bedoui, qui est accompagné notamment du ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a souligné l’impact de cette installation énergétique M. Bedoui a, à ce titre, appelé à valoriser ces investissements qui ont un impact direct sur la réduction des couts de l’électricité mais aussi dans différents domaines socio-économiques, notamment l’utilisation des énergies renouvelables. Des explications ont été fournies à la délégation ministérielle sur les objectifs de ce projet, inscrit dans le cadre du programme national de développement des énergies renouvelables englobant 24 centrales à travers le pays, et qui vise à diversifier les sources de production d’électricité, à développer les énergies renouvelables et à préserver l’environnement par la réduction des émanations de CO2. Le ministre de l’Energie, a annoncé, de son côté, la mise en place prochaine d’une direction des énergies renouvelables à Tamanrasset, vu l’importance du programme national qui leur est dédié. Pour rappel, la nouvelle mouture du programme national de développement des énergies renouvelables prevoit à la hausse les capacités de production à partir de sources renouvelables en les portant à 22.000 MW au lieu de 12.000 MW comme arrêtés dans le précédent programme. Les filières solaires photovoltaïques et éoliennes sont particulièrement privilégiées. Pour les besoins du marché national, sur la période 2015-2030, il sera réalisé 22.000 MW au lieu des 12.000 arrêtés dans le programme de 2011. Ce projet d’envergure permettra de produire, d’ici à 2030, près du tiers des besoins du pays en électricité à partir de sources renouvelables, dont plus de 4500 MW seront réalisés d’ici 2020.

Ismain
Mercredi 25 Avril 2018 - 18:08
Lu 501 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-08-2018.pdf
2.96 Mo - 15/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+