REFLEXION

CAMPAGNE ELECTORALE DES LEGISLATIVES DU 4 MAI : 12000 candidats dans l’arène

"C'est parti ! La chasse aux électeurs est ouverte", durant les trois semaines à venir, les 12000 candidats en lice pour les 462 sièges de député à l'Assemblée populaire nationale (APN) vont devoir descendre à l’arène pour convaincre les 23 millions d'électeurs.



Pour le premier jour, la campagne électorale des législatives du 4 mai est lancée timidement, et les candidats semblent effrayés par le désintéressement des électeurs qui semblent peu passionnés par les débats politiques. Dans les différents quartiers et douars à travers les quatre coins du pays, les permanences et les bureaux de campagne des partis politiques poussent comme des champignons et les militants ont procédé dans la matinée du dimanche à l'affichage des listes de leurs candidats sur les panneaux qui leur sont réservés. Mais nombreux sont les listes qui ont brillé par leur absence sur les tableaux d’affichage, tandis que plusieurs politicos prédissent que le taux de participation sera faible ; l’Etat et même les candidats semblent convaincus que les citoyens iront en force aux urnes pour l’intérêt du pays en raison de la situation économique et sécuritaire et les menaces extérieures qui pressent les Algériens à se mobiliser pour réussir le rendez-vous électoral, qui sera interprété comme un  message fort aux ennemis de l’unité et de la stabilité de l’Algérie. En premier lieu, ceux qui rêvent encore de voir l’Algérie sombrer dans le soi-disant printemps arabe. La campagne a débuté froidement, mais dans les jours qui viennent fera son écho, explique un chef de parti. L'affichage, au premier jour de la campagne électorale des élections législatives du 4 mai, était timide dimanche. Les panneaux réservés, à cet effet, ne contenaient que quelques affiches de partis, mais peut-être c’est une question de temps et de moyens pour certains partis. Les prochains jours nous diront peut-être la vérité, une question de moyens ou un manque de sérieux pour les autres partis politiques.

 

Riad
Lundi 10 Avril 2017 - 08:00
Lu 248 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 14-12-2017.pdf
3.59 Mo - 13/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+