REFLEXION

CAFE CAMPAGNE A LA STIDIA (MOSTAGANEM) : "Le changement à l’APC ? C’est docteur Allel !"

Un café de campagne électorale au boulevard des Aurès en plein cœur de La Stidia a été offert, avant-hier soir, par les candidats d’El-Infitah à leur tête Dr Allel Mohamed, aux citoyens avertis par la chose politique mais aussi aux passants et lambdas, le temps d’une discussion à battants rompus sur La Stidia, sa stagnation au fil des derniers mandats qui lui ont périclité, décliné et souillé son image d’antan de joli village, pour arriver à la question de l’heure : qui est le candidat capable d’apporter un changement salutaire à La Stidia ?!



Cette question qui aujourd’hui reste sur les lèvres de pas mal d’observateurs voulant sérieusement choisir la meilleure équipe et le meilleur homme pour leur confier les arènes de la commune, a laissé un citoyen de La Stidia, notre ami Berezoug Mansour, fraichement revenu de l’Hexagone, mettre en relief une remarque de taille : « Nous avons sérieusement un problème ! Au-delà de tous les embarras que nous vivons dans notre commune où même la maternité a été fermée en l’absence de vrais hommes à l’APC ; regardez où nous en sommes aujourd’hui : y compris le pavé des larges trottoirs de ce boulevard principal où nous nous attablons à cette heure-ci est dans un état lamentable. Je comprends systématiquement que cette APC qui vient de terminer son mandat n’a rien foutu ! Corrigez-moi si je me trompe ».

« Le FLN et le RND n’ont rien fait ! »
A ces mots, le Professeur Karakache hadj Bouziane de l’Université Abd El-Hamid Ibn Badis, candidat maire sous le parti El-Infitah pour l’APC de Mostaganem, a répliqué en ces mots paraphrasés : « Vous n’avez pas tort monsieur Mansour ! Si La Stidia est arrivée à cette situation que nous et vous et tout le monde connait, c’est parce que, disons-le clairement et à haute voix, les équipes du FLN et du RND n’ont rien fait, si ce n’est le pire qu’ils ont commis en l’absence de contrôle et de demandes de comptes de la part des citoyens. Alors basta à ces assemblées ne voyant en leurs citoyens que des électeurs aux moments de renouvellement des APC, bons pour le chantage du filet social et autres couffins de ramadan et de la honte. C’est pour cette raison que nous invitons la population de La Stidia à voter intelligemment, sur des gens propres, désintéressés par la chose politique, lettrés et honnêtes, ayant de quoi donner et non pas venus pour prendre, comme nos amis de l’équipe d’El-Infitah 27 à leur tête notre ami docteur Allel Mohamed que vous connaissez bien ».

Qui est l’ancien avocat de La Stidia ?
Et pour mieux conforter l’intervention du Professeur Karakache, monsieur Châa n’épargna pas d’ajouter de l’eau au moulin pour ajouter « l’APC n’a pas à gérer le social, elle devrait s’intéresser à d’autres actions plus intéressantes et plus grandes en matière de gestion ». Le Président de la CCI Dahra, monsieur Bezzaouch Abdelkader, le responsable du parti El-Infitah, et bien d’autres n’ont pas lésiné par la suite sur la présentation du candidat dont il est sujet. Monsieur Allel Mohamed, ancien avocat de La Stidia de par son grand amour du village du Méridien et de la grande bleue, n’a pas manqué il y a quelques années d’arrêter un crime écologique lorsque la direction de l’hydraulique avec le consentement du wali de l’époque, avait décidé de jeter des millions de mètres cubes d’eaux usées à même la plage et le petit port, alors que les élus n’avaient même pas bougé le petit doigt devant les autorités, qui par peur de se voir interrogé, d’où as-tu ces biens ? Et qui par incompétence !  

Le plus haut diplômé des candidats !
De quoi laisser avancer de la part de votre serviteur, l’auteur, ilies Benabdeslam, par connaissance de cause et des hommes, que La Stidia a besoin d’un changement par le biais d’un homme honnête, probe, hautement diplômé, charismatique outre toute sa cote et sa notoriété locale, nationale et internationale, plus sa dotation d’une équipe de véritables jeunes bosseurs, reste le meilleur candidat, l’homme du changement, que l’on veuille ou non. Comment non, alors que le docteur Allel cet homme d’acte et de parole, annonce déjà qu’il se désistera de la moitié de sa paye de maire au profit des cancéreux, une fois à la tête de l’APC ! Qui le fera à part ce docteur que s’arrachait plein de pays en Afrique, en Asie, en Europe pour toutes ses maitrises et connaissances ? Hormis Dr Allel, certainement, pas les autres anciens que nous avons très bien connus !       

 

Ilies Benabdeslam
Lundi 6 Novembre 2017 - 18:15
Lu 612 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-06-2019.pdf
3.63 Mo - 15/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+