REFLEXION

Bernard-Henri Lévy ne se décourage pas



Le va-t-en-guerre sioniste Bernard-Henri Lévy jubile. Excité par la crise politique qui secoue le pays depuis l’annonce du président Bouteflika de briguer un cinquième mandat, il tente une incursion en s’ingérant subrepticement par le biais de messages laconiques, mais lourds de sens, sur son compte Twitter. À l’annonce par Bouteflika de sa décision de se retirer de la course et de reporter les élections, le «libérateur» de la Libye s’est interrogé si l’Algérie allait «passer de L’Automne du patriarche de Garcia Marquez à L’Eté à Tipasa de Camus». «Tout dépendra de la mobilisation des Algériens», pense-t-il, en invitant insidieusement ces derniers à continuer de manifester face aux «redoutables services secrets, synonymes de l’Etat algérien, et qui n’ont pas encore dit, j’imagine, leur dernier mot».

Réflexion
Mardi 12 Mars 2019 - 17:59
Lu 619 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-03-2019.pdf
3.22 Mo - 23/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+