REFLEXION

Benflis accuse Zerhouni



L’ex-chef du gouvernement, Ali Benflis, aujourd’hui à la tête du parti Talaie El-Houriat (l’avant-garde des libertés) s’est exprimé dans un plateau télévisé sur les événements du Printemps noir de 2001 en Kabylie. Il a tenu à éclairer l’opinion publique sur ses responsabilités à cette époque où il était Premier ministre. Ali Benflis rappelle qu’il a pris ses responsabilités et agi dans le sens du règlement de la crise. « J’ai demandé au Président de prendre ses responsabilités en limogeant quelques responsables, à leur tête le ministre de l’Intérieur de l’époque Yazid Zerhouni ». Il ajoute que le président (Bouteflika) s’est dérobé de ses engagements. « Le Président m’a promis de prendre cette décision (de limoger les responsables, NDLR) et n’a pas tenu sa promesse ».

Réflexion
Mardi 23 Avril 2019 - 19:18
Lu 1081 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-05-2019.pdf
3.67 Mo - 19/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+