REFLEXION

BUREAU D’AIDE A LA NATIONALITE FRANÇAISE : L’arnaque d’une société française mise à jour



Un “bureau d’aide à la nationalité française” (BANF) qui avait été ouvert fin janvier par la société française, Securidoc est une pure arnaque. Une initiative lancée, par cette société, pour noyer son chagrin après la perte du marché, très juteux, des visas français en Algérie, pour laquelle elle s’était portée candidate devant VFS Global, BLS et l’ancien prestataire TLS Contact. Ce bureau proposait d’accompagner les Algériens voulant obtenir la nationalité française dans leurs démarches en leur procurant un “décret de naturalisation”. Les frais de cette prestation étaient fixés à partir de 20 000 DA. Cependant, après la polémique suscitée par la médiatisation de cette affaire, Securidoc tente de se laver les mains. En effet, dans une nouvelle publication sur sa page Facebook, le BANF affirme maintenant être un “bureau de consultation électronique”, qu’on ne pourrait contacter que via la messagerie. Il se décrit ainsi comme étant “une communauté d’aide à la nationalité française animée par des juristes et non pas un service émanant de l’Etat français”, accusant des “agitateurs médiatiques”. Dans sa première annonce, ce bureau priait ainsi ses clients à “prendre rendez-vous avec le BANF pour venir déposer leurs dossiers de demande”. Il demandait, à cet effet, un dossier complet composé de: “pièce d’identité ou passeport en cours de validité, acte de naissance, 1 photo format passeport, toute pièce justifiant vos prétentions (carte ancien combattant, ancienne carte nationale d’identité française ou ancien passeport français …)” ainsi que “20 000 dinars algériens”.       

Salim
Mardi 20 Février 2018 - 18:26
Lu 1655 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma