REFLEXION

BIR EL-DJIR (ORAN) : Arrestation d'un réseau transfrontalier de trafic de drogue

Agissant sur information, les services de la brigade anti-stupéfiants de la wilaya d'Oran ont procédé à l'arrestation d'un réseau transfrontalier de trafic de drogue composé de 11 individus, tous récidivistes notoires connu des services de police.



Ce coup de filet a été réalisé par les éléments des brigades de recherches et d’investigation (BRI) et de lutte contre le trafic de stupéfiants relevant de la police judiciaire d'Oran, dans le cadre de la lutte contre la criminalité et le crime organisé, en particulier celle liée au trafic et de la commercialisation illicites de drogues. A cet effet, les membres de la première division de recherche et d’intervention BRI 1, en étroite coordination avec les éléments de la brigade anti stupéfiant  de la sûreté de la wilaya d’Oran, ont réussi à appréhender des narcotrafiquants qui constituaient un réseau criminel organisé transfrontalier spécialisé dans la détention, le stockage et la livraison de drogues. Le réseau en question est composé de 11 individus tous récidivistes dont deux femmes âgés entre 24 à 53 ans. L’opération a été concrétisée dans le cadre d’une enquête enclenchée sur la base d’informations parvenues aux services de police, selon lesquelles il y a des mouvements suspects de membres d’un réseau criminel organisé qui stocke de la drogue au niveau de la wilaya Est de  plus précisément dans la commune de Bir El-Djir. Selon les mêmes informations, les membres du réseau en question s’apprêtaient à vendre une importante quantité de drogue à d’autres trafiquants au niveau de la commune de Bir El-Djir. Les investigations menées par les éléments des deux brigades ont permis l’identification des membres du réseau et la localisation de l’endroit où ils stockaient la marchandise prohibée. Après avoir terminé toutes les procédures judiciaires nécessaires et après s’être fait délivrer un mandat dument délivrer par le procureur de la République près le tribunal d’Oran, les recherches ont permis la  saisie d'une  importante quantité du kif traité. Il s’agit  de 81 kilogrammes de résine de cannabis, six véhicules, un lot d’armes blanches de différents calibres, une bombe lacrymogène et un montant de 117 millions de centimes qui serait les revenues de la vente illicite de drogue. Tous les mis en cause ont été présentés devant le magistrat instructeur près du tribunal de la Cité Djamel ont été écroué pour les chefs d'inculpation  de trafic transfrontalier de drogue au sein d’un réseau criminel organisé, infraction à la réglementation de change et transfert illégal de capitaux, fausse déclaration et port d’armes prohibées.   

Medjadji H
Mardi 18 Août 2020 - 17:00
Lu 701 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 22-09-2020.pdf
2.88 Mo - 21/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+