REFLEXION

BILAN DE LA GENDARMERIE NATIONALE A MOSTAGANEM : Plus de 17.000 permis retirés en 2018 !

Le lundi 21 Janvier 2019, le colonel Tami Mohamed, en sa qualité de chef du groupement territorial de gendarmerie de Mostaganem, a présenté à la presse le bilan comparatif entre les années 2017-2018 des activités de ses services, qui s’est distingué avec une nette baisse de la criminalité à travers le territoire de la wilaya de Mostaganem.



A cet effet, le chef du groupement de la wilaya a étalé toute une panoplie référenciée sur les états de service de ce dit secteur sécuritaire à travers le territoire de  wilaya d’une grande superficie qui s’élevé à 2377,2 kilomètres carrés  avec plus de 800.000 âmes, en assurant une couverture  de 81,25 % sur les 32 communes. Commentant son  bilan, le colonel Tami a fait état de la diminution de la criminalité de moins de 169 affaires par rapport à l’année 2017. Sur le volet de la criminalité en bande organisée, dont le trafic et la vente de stupéfiants en tous genres, il a été constaté une augmentation des affaires  et des arrestations d’où un taux de  60 ,38 %, touchant  au vol de bétails, avec  un chiffre tendant vers  une forte baisse de 260 têtes entre les deux années précitées. Pour les vols de voitures, il  reste toujours dans le même contexte de la baisse et s’élève à moins de 36%. En ce qui concerne les affaires de contrebande, il y a eu en 2018 une saisie de 7612 cartouches de cigarettes, et 1102 boites de ‘’mouaasel’’  pour chicha et 34620 sachets de ‘’chemma’’,20 motos, et 9990 kilogrammes de vêtements de tous genres. Notons également que les services de la gendarmerie nationale, ont eu à traiter également de 6 affaires de meurtres avec préméditation, qui ont été toutes résolues et ont procédé  au  démantèlement de 6 bandes organisées  activant dans le trafic de  drogues. Pour les affaires de kidnapping, il y a eu 2 affaires  qui ont été résolues,  l’une en date du 14 Janvier 2018 et l’autre en date du 08 Octobre  2018.  Concernant  les  affaires spéciales  en règlementation générale,  les dossiers  traités  en 2018 se sont élevés  à 20.626 cas. Sur le volet de la sécurité routière,  il y a eu 17. 409 retraits  de permis en 2018 et 49. 958 contraventions ce qui équivaut à  plus  de 03,67% et  plus de 16,81%. Quant  au terrorisme routier, il a été  enregistré une diminution durant l’année 2018 par rapport à celle de 2017 de pas moins de 44 accidents avec moins  de22 décès  et une baisse de 32 blessés. Cette  baisse de la criminalité et des drames  routiers semble avoir pour origine  l’immense déploiement  de grands  efforts mis en œuvre par le groupement de la gendarmerie nationale pour la wilaya de Mostaganem qui a su sécuriser  toutes les routes de la wilaya dans un cadre plutôt préventif que répressif.

Naboussi Belayachi
Lundi 21 Janvier 2019 - 17:47
Lu 279 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-08-2019.pdf
2.44 Mo - 21/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+