REFLEXION

BETHIOUA : Détournement du terrain d’assiette de l'ex-Socotrab

Les travaux de réalisation d'une unité de production chimique et cosmétiques sont à l'arrêt. Le terrain d’assiette d'une superficie de 1700 M 2 environ situé en plein milieu du tissu urbain du chef-lieu de la daïra de Bethioua a fait l'objet de détournement au profit d'un importateur de produits pharmaceutiques AM par la complicité de l'ex-wali d'Oran et ex ministre de la santé Boudiaf Abdelmalek, de l'ex-chef de daïra, Mohammedi Farid actuellement wali de Batna et de l'ex-P/AP,C Chérifi Amar.



Ce dernier a signé un faux permis de construire sous le numéro 415 en date du 27/12/2015 d'une unité de production des produits chimiques et cosmétiques sans avis de commodo et incommodo selon les informations recueillies auprès des habitants de cette cité résidentielle Chérif Lahcene. Cette assiette de terrain qui abritait auparavant l'ex siège de la société de wilaya Socotrab a été cédé gratuitement au profit d'un importateur de produits pharmaceutiques pour ne pas citer de nom moyennant bien sûre une enveloppe financière en conséquence aux différents services de la wilaya d'Oran avec la complicité de l'ex wali d'Oran Boudiaf Abdelmalek et de l'ex chef de la daïra Mohammedi Faris et de l'ex maire de Bethioua Chérif Amar qui a délivré le fameux permis de construire d'une unité de production des produits cosmétiques et chimiques en plein cœur du centre-ville du chef lieu de la commune de Bethioua sans se soucier de la santé des milliers de citoyens qui résident dans cette importante cité de la commune de Bethioua. Il est à préciser que ce projet de réalisation d'une unité de production de produits chimiques et cosmétiques est situé dans une cité résidentielle mitoyen au lycée mixte Emir Abdelkader et des 500 logements sociaux et des 200 logements CNEP en plein centre du milieu urbain du chef lieu de la commune de Bethioua. L'ex maire de Bethioua en la personne de Chérif Lahcene sans se soucier de la pollution atmosphérique qui va détériorer la santé des enfants de ces résidents de cette importante cité résidentielle Chérif Lahcene a délivré un permis de construire de réalisation du dit projet de réalisation d'une unité de production chimique et cosmétiques qui s'ajoute à la pollution des différents complexes pétroliers des différents GNL qui sont implantés dans la zone industrielle de Bethioua. Le projet de cette unité de production de produits cosmétiques a été réalisé par une entreprise Espagnole, malheureusement l'on nous informe de source digne de foi qu'il a fait l'objet d'un arrêt par les services de la subdivision de la daïra de Bethioua pour le motif de l'expiration du permis de construire qui a été délivré en date du 27/12/2015 par l'ex P/APC de la commune de Bethioua sous les ordres de l'ex wali d'Oran et ex ministre de la santé Abdelmalek Boudiaf et de l'ex chef de la daïra de Bethioua Mohammedi Farid, actuellement wali de Batna et les services de la wilaya d'Oran qui ont donné l'aval pour l'octroi de cette importante assiette de terrain qui devrait en principe être destinée à abriter un projet d'utilité publique et non une unité de production toxique en plein milieu d'une cité résidentielle.

Medjadji H.
Dimanche 8 Septembre 2019 - 18:44
Lu 2271 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+