REFLEXION

BELGAID (ORAN) : Les souscripteurs des 60 logements LPA dans le désarroi



Le projet du promoteur  Arabene Rachida accuse de grands retards dans  sa réalisation. En effet,  le projet de 60 logements LPA (Belgaid) confié à ce  promoteur  avec un délai de réalisation de 36 mois accuse un grand retard  dans sa réception, pénalisant les souscripteurs, du fait que  la livraison des logements dudit projet était prévue pour le mois d'avril 2018. Malheureusement, son taux d'avancement en 2019, n'était que de 45%, selon la direction du logement d'Oran et ce, malgré la délivrance du  permis de construction en date  du 20 avril 2015 sous la réf : 31/2015.l, ce qui signifie et prouve même le manque de suivi, le laxisme avec notamment la complicité des services concernés du  contrôle de la réalisation des logements LPA, ayant  permis à ce promoteur de n’en faire qu'à sa tête, ignorant les délais de réalisation et éventuellement, faisant fi des pénalités de retard.  Il est à signaler qu'une prolongation de 15 mois lui a été accordée pour terminer les travaux (1an 1/2) à partir d'avril 2018, jusqu'à ce jour le chantier est presqu'à l'arrêt avec 4 ouvriers et 1 brouette. Les souscripteurs se demandent comment des projets pareils sont confiés à des personnes sans qualification professionnelle et sans moyens de réalisation. Ces derniers sont dans l'embarras total  après avoir frappé à toutes les portes. Il est à signaler le décès d'un souscripteur, avant de voir son logement réalisé.

Medjadji Habib
Samedi 17 Octobre 2020 - 16:12
Lu 153 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-10-2020.pdf
2.8 Mo - 18/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+