REFLEXION

BECHAR : Saisie de près de 1 500 comprimés de psychotropes



Une tentative d’introduction d’une importante quantité de comprimés de psychotropes en provenance d’une wilaya du nord du pays vient d’être déjouée à Béchar par les forces de sécurité. Selon le communiqué de presse de la cellule de communication et des relations générales de la sûreté de wilaya de Béchar, c’est en exploitant un renseignement fiable que le service régional de lutte contre le trafic de drogue et de psychotropes et le secteur opérationnel de la 3ème RM à Béchar ont monté une opération combinée. C’est ainsi qu’un individu âgé de 37 ans a été intercepté à bord d’un véhicule de tourisme au niveau d’un barrage de contrôle de véhicules dressé  sur la RN6 à l’entrée nord de  Béchar. La fouille du véhicule a permis de saisir 1 320 comprimés de psychotropes entre Prégabaline  et Ecstasy Domino. Au cours de son interrogatoire au niveau du siège du service régional de lutte contre le trafic de drogue et de psychotropes, il donna le nom du destinataire de cette marchandise prohibée. La perquisition mandatée par le parquet de Béchar du domicile de ce deuxième individu arrêté a permis de saisir sur les lieux 53 autres comprimés de psychotropes de marque Lyrizin Prégabaline, 76 autres de marque Ecstasy Domino et 0,35 g de drogues. La poursuite des fouilles à l’intérieur du domicile familial a permis  de saisir 53 autres comprimés de psychotropes de marque Prégabaline dans la chambre de son frère. Ce dernier a fini par être arrêté en plein centre ville en compagnie d’un autre individu.   L’enquête a révélé que la quantité de psychotropes a été acheminée vers Béchar à partir d’Oran, ville où se trouvait le fournisseur principal. Une extension de compétences a permis d’arrêter ce fournisseur âgé de 33 ans à Oran au cours d’une opération montée en collaboration avec la 1ère BRI d’Oran.  Les cinq mis en cause dans cette affaire ont été présentés par devant le procureur de la République près le tribunal de Béchar qui les a déférés devant le juge d’instruction. Ce dernier  a placés trois d’entre eux en détention préventive et les deux restants sous contrôle judiciaire pour détention et vente de psychotropes dans le cadre d’une bande criminelle organisée.                         

Ahmed Messaoud
Mardi 5 Mai 2020 - 18:20
Lu 215 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma