REFLEXION

BECHAR : Les habitants de Hai El Moungar exigent la présence du wali

Les habitants de Haï El Moungar 2 ont barré toutes les routes menant à leur quartier, en utilisant des pierres et des pneus, en réponse à ce qu’ils ont décrit comme le mépris des autorités locales vis-à-vis de leurs doléances dont ils attendent la concrétisation depuis 2012.



Retard décrit comme injuste par une grande partie des citoyens qui ont exigé la présence du wali de Béchar personnellement pour trouver des solutions aux problèmes existants depuis qu'ils ont bénéficié des lots de terrain. De nombreux manifestants ont confirmé  leur insistance sur la présence du wali de  Béchar parce que certaines parties continuent de s'opposer à ce que les préoccupations des citoyens trouvent bonne écoute. Les correspondances adressées par les présidents des associations de quartiers sont restées lettres mortes. C'est ce manque de considération, diront les protestataires, qui a fait déborder le vase. Les manifestants ont exhorté le wali de Béchar à se déplacer vers le lotissement connu sous le nom de Moungar 2 situé à l'ouest du chef-lieu de la wilaya de Béchar pour constater sur place la souffrance d'une grande partie des citoyens qui ont bénéficié de parcelles de terrain pour construire leurs maisons, et sont toujours en attente de la réalisation des projets prioritaires de développement qui rendraient ce quartier habitable et viendraient à bout de l’endurance de ses bénéficiaires.  Ils diront qu'ils ont été accablés par les dépenses de loyer et le rêve d'entrer en jouissance de leurs maisons. Ils ajoutent qu'ils attendent depuis huit ans que leurs maisons soient raccordées au réseau électrique, à celui de l'alimentation en eau potable et à celui de l’assainissement. Ils diront en avoir mare des responsables qui restent enfermés dans leurs bureaux sans prêter attention aux demandes et préoccupations des humbles citoyens.  Les manifestants ont souligné qu'ils n'ont trouvé aucune explication à ce qu'ils ont décrit comme la procrastination des fonctionnaires dans la concrétisation des promesses faites auparavant aux habitants du quartier, qui attendent toujours avec impatience depuis 2012 l'achèvement des projets de raccordement de leurs logements aux réseaux d'électricité,  d'eau potable et d'évacuation des eaux usées.

 

Ahmed Messaoud
Dimanche 25 Octobre 2020 - 15:42
Lu 238 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma