REFLEXION

BECHAR : 7 ans de prison pour l’agresseur de la trapéziste du cirque

Le tribunal de Béchar vient de prononcer plusieurs condamnations pour différents chefs d’inculpation atteignant au total 7 ans de prison ferme et 56 millions de cts d’amende à l’encontre de l’agresseur de la trapéziste colombienne du cirque Amar florilégio en tournée à Béchar lors d’une comparution directe.



Selon  le communiqué de presse de la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Béchar, c’est à la suite de la déposition de la plainte par la trapéziste colombienne du cirque Amar florilégio pour agression suivie de vol appuyée par un certificat médical attestant son incapacité de travail de 21 jours que les éléments du service de la police judiciaire de la 3ème sûreté urbaine ont entrepris leurs recherches à la base des descriptions fournies par la victime. Ils arrivèrent à identifier l’auteur de ce méfait et à récupérer les objets volés à l’intérieur de son domicile lors d’une perquisition mandatée par le procureur de la République. En plus du sac à main et de l’appareil photo volés, les agents de la P.J saisirent sur place 5,9 g de kif traité, des armes blanches prohibées de catégorie 6 dont 3 épées, 3 grands couteaux et 4 cutters.  Au cours de l’enquête ouverte au niveau du service de la police judiciaire de la 3ème sûreté urbaine, les enquêteurs découvrirent que cet individu, un repris de justice âgé de 20 ans, répondait aux signalements fournis par d’autres victimes de 6 méfaits dont 3 vols à la tire, un vol commis à l’intérieur d’un domicile, un vol de portable sous la menace d’une arme blanche et une violation de domicile. Il aurait été reconnu par toutes ses victimes lors de l’enquête. Une fois les dossiers bien ficelés, le mis en cause dans toutes ces affaires a été présenté par devant le procureur de la République près le tribunal de Béchar qui l’a déféré devant le juge au cours d’une comparution directe. Le tribunal le condamna à la peine de 5 ans de prison ferme assortie d’une amende de 50 millions de cts pour l’agression et le vol commis contre la trapéziste colombienne, tout comme il le condamna à la peine de 6 mois de prison ferme assortie d’une amende de 2 millions de cts pour la détention de la drogue, et la même peine et amende pour détention d’armes blanches prohibées et enfin à un an de prison ferme assortie d’une amende de 2 millions de cts pour la violation de domicile.

Ahmed Messaoud
Mercredi 22 Janvier 2020 - 15:44
Lu 581 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-02-2020.pdf
3.98 Mo - 21/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+