REFLEXION

BARRAGE DE DAHMOUNI A TIARET : Les eaux usées se déversent sur les sources d’eau de Sebaine

"Réflexion" et en exclusivité s’est déplacé aux alentours du barrage de Dahmouni et plus précisément aux habitations laissées par une société italienne et actuellement habitées par des employés du barrage de Dahmouni à quelque 25 km à l’est du chef-lieu de wilaya et comme par hasard, notre visite a été fortement salutaire pour cette région totalement marginalisée.



A notre surprise, les citoyens nous ont montré une canalisation d’eaux usées et en provenance du grand barrage de Dahmouni et laquelle, défectueuse, fait perdre un volume très important d’eaux destinées à l’irrigation en notant que ces eaux ne sont pas totalement traitées et que ce volume d’eaux forme de petites crues et se dirige vers les sources de Sebaine (l’on parle de 70 sources) et dont l’eau est très appréciée en période d’été et aussi durant le mois du Ramadan. Ce sont des dizaines de citoyens qui affluent vers ces lieux pour s’approvisionner en eau et le danger est réel puisque les eaux usées se sont déjà infiltrées dans les eaux de sources et rapidement "Réflexion" a réagi et a informé les hautes autorités de la wilaya et en premier signe, le maire de Sebaine s’est déplacé sur les lieux et a pu constater en notre présence le volume de cette catastrophe écologique où la vie de plusieurs citoyens est menacée par les MTH. Ne s’arrêtant pas à ce point et toujours dans les mêmes lieux, nous avons découvert une très grande fosse d’eau d’un diamètre de près de 100 mètres et d’une profondeur de 4 mètres et laquelle a été délaissée dans cet état pour être remplie par les eaux usées qui déversent anarchiquement dans toutes les directions et cette fosse présente de grands risques pour les enfants et les animaux et non loin, un cimetière croule sous les ordures ménagères partageant avec les citoyens du douar Ouled-Hssin le décor d’un environnement à hauts risques et à ces peines ce douar est toujours sans électricité depuis des lustres et cela fait deux années qu’une entreprise a placé des poteaux seulement et a été perdue de vue à ce jour.  De grâce sauvez cette région des griffes de l’oubli.   

 

Abdelkader Benrebiha
Dimanche 11 Juin 2017 - 19:08
Lu 274 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 17-12-2017.pdf
3.27 Mo - 16/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+