REFLEXION

BANQUE D’ALGERIE : 450.000 milliards circulent hors des banques



Le taux d’épargne nationale en circulation en dehors des banques est estimé à 31% de la masse monétaire en Algérie, a indiqué le Directeur du Crédit et de la Régulation bancaire à la Banque d’Algérie (BA), Mohamed Lahbib Koubi. Intervenant lors du premier Symposium algérien sur les Assurances et la Finance islamiques (SAAFI 2018), M. Koubi a qualifié cette part de “très élevée”, préconisant de drainer ces ressources vers les banques pour mieux financer l’activité économique, notamment en matière d’investissement. En février dernier, le gouverneur de la Banque d’Algérie Mohamed Loukal avait indiqué que la masse monétaire avait atteint 14.574 milliards de dinars au 31 décembre 2017 dont 4780 milliards qui circulent en dehors du circuit bancaire. Au premier semestre de 2018, la masse monétaire (M2) s’est accrue de 6,42 % contre 4,27 % au premier semestre de 2017. “Dans un contexte caractérisé par un défaut de ressources bancaires conventionnelles, la collecte des ressources via la diversification et l’adaptation des produits d’épargne et de financement afin de répondre aux attentes de l’ensemble des opérateurs et citoyens, s’avère une nécessité impérieuse pour l’économie nationale”, a-t-il soutenu. 

Nadine
Dimanche 25 Novembre 2018 - 17:23
Lu 595 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-12-2018.pdf
2.92 Mo - 12/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+