REFLEXION

BANQUE D’ALGERIE : 44,97 milliards de dollars dans le circuit informel



Il y a 44,97 milliards de dollars dans le circuit informel, selon un rapport de la Banque d’Algérie (BA) relatif au développement économique et monétaire, a rapporté le site Algérie Focus. Que peut faire le gouvernement pour endiguer cette situation ? Pour l’instant, les autorités semblent être dépassées par le cours des événements. Aucune mesure concrète n’a été prise pour «capter» les sommes colossales qui alimentent l’économie informelle. Ahmed Ouyahia, l’actuel Premier ministre, avait tenté par le passé à deux reprises d’imposer l’utilisation du chèque dans les transactions commerciales mais en vain. La masse monétaire existante en dehors du circuit bancaire a toujours été un problème pour l’économie nationale. Jusque-là, les différents responsables affirmaient à chaque fois que cette masse monétaire est extrêmement importante, sans toutefois avancer la moindre fourchette. C’est la première fois qu’un chiffre «officiel» est donné. Et il se pourrait qu’il ne reflète pas la réalité puisque la BA indique qu’elle s’est basée dans ses calculs sur une parité du dollar à 100 dinars alors que sa valeur aujourd’hui est de 114 dinars. De plus, ajoute-t-on de même source, l’épargne des Algériens dans les banques avoisine les 37 milliards de dollars. Une masse monétaire qui peut être retirée à tous moment pour être injectée dans le circuit informel.       

Salim
Dimanche 11 Février 2018 - 18:40
Lu 218 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma