REFLEXION

BACCALAUREAT 2017 : Retour vers l'ancien calendrier de 5 jours



La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit a affirmé lundi à Alger que la décision de revenir à l'ancien calendrier de 5 jours pour le baccalauréat ne signifie pas "un recul" dans le processus de refonte de cet examen, mais plutôt un "réaménagement" qui tient compte des préoccupations des élèves. "Il ne s'agit pas d'un recul, mais plutôt d'un réaménagement, dans lequel nous avons répondu à des préoccupations exprimées par les élèves, non seulement à travers des réseaux sociaux, mais également à l'occasion de mes déplacements dans différents établissements", a déclaré la ministre sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale. Relevant avoir "pris en compte les angoisses des élèves rencontrés", elle a souligné que "l'immensité de l'angoisse valait cet effort de revenir à l'ancien calendrier". M. Benghabrit a expliqué, par la même occasion, que le principe portant sur "l'allégement dans le contenu des sujets n'a pas été remis en cause ni celui de la réduction des horaires des épreuves". Elle a rappelé, à ce propos, qu'"une série de propositions a été formulée dans le cadre de la réforme du BAC", relevant qu'un consensus s'était dégagé pour "une application progressive" de ces réformes.            

Salim
Lundi 5 Décembre 2016 - 20:10
Lu 180 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-03-2019.pdf
3.54 Mo - 25/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+