REFLEXION

Affaire Tartag-Toufik-Saïd- Hanoune : la Cour Suprême tranchera lundi prochain



L’affaire de la réunion secrète ayant regroupé Saïd Bouteflika, Louisa Hanoune et les deux généraux Tartag et Toufik, sera à nouveau abordée au niveau de la Cour suprême. En effet, la chambre pénale près la Cour suprême tranchera sur l’appel introduit par les quatre concernés le 28 septembre en cours. Il s’agit du verdict prononcé par la Cour d’appel près le tribunal militaire de Blida, selon ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Echorouk. Les audiences ont été déjà entamées concernant le dossier, au niveau de la chambre pénale de la Cour suprême. Cette dernière tranchera uniquement sur le volet juridique de l’affaire, sans se pencher sur les faits, précise la même source. La décision attendue sera ; soit de rejeter l’appel et confirmer le verdict, ce qui signifie que l’affaire sera définitivement bouclée, soit accorder la demande d’appel et annuler la décision de la Cour militaire de Blida. Dans ce cas, le dossier sera transféré vers un autre tribunal militaire. Rappelons que le dossier de l’affaire impliquant la SG du parti des travailleurs, Louisa Hanoune, le frère du président déchu Saïd Bouteflika ainsi que les deux généraux Tartag et Toufik, poursuivi pour « atteinte à l’autorité militaire et complot contre l’État », a été remis à la Cour suprême le 11 juin dernier. Ce transfert est intervenu suite au verdict rendu le 28 octobre 2019, dont les peines allaient de 3 à 15 ans de prison ferme. À noter que la défense des accusés a, également, introduit un appel quant à ce verdict. Par ailleurs, il convient de préciser que le tribunal militaire de Blida avait condamné à 15 ans de prison ferme Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène dit Toufik, et Athmane Tartag. Pour Louisa Hanoune, elle a été condamnée à 3 ans de prison dont 9 mois fermes. Elle avait quitté la prison le 10 février dernier après neuf mois et un jour d’emprisonnement. Le 15 septembre de l’année écoulée, le tribunal militaire de Blida avait condamné les 4 prévenus à 15 ans de prison ferme.

Réflexion
Mardi 22 Septembre 2020 - 16:42
Lu 317 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+