REFLEXION

Abdellah Djaballah chassé par les manifestants



Les millions de citoyens qui ont marché pour le 4evendredi consécutif à Alger et à travers les autres wilayas du pays se sont donnés le mot de ne pas permettre à un chef de parti de prendre part aux marches, aux côtés des manifestants. Les chefs des partis politiques qui ont tenté de s’incruster au milieu des manifestants, ce vendredi, ont été chassés par les citoyens. Ainsi après Louisa Hanoune, Ali Benflis et Ali Ghediri, c’était au tour de Abdallah Djaballah. Ce dernier avait organisé la réunion de l’opposition. La vidéo de l’incident qui avait été postée par la chaîne Youtube d’Ennahar a été effacé une heure après sa mise en ligne surement sur la demande du cheikh.

Réflexion
Samedi 16 Mars 2019 - 17:44
Lu 498 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-05-2019.pdf
3.43 Mo - 26/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+