REFLEXION

AVOIRS DES PATRONS INCARCERES : Les comptes bancaires bientôt dégelés

Les comptes bancaires des entreprises appartenant aux groupes Haddad, Tahkout et Kouninef seront dégelés dans les plus brefs délais, selon les déclarations du ministre des Finances, M. Mohamed Loukal à l'agence APS. Cette mesure fait suite à la désignation, par l'autorité judiciaire, d’administrateurs indépendants pour gérer ces entreprises qui connaissent tant de difficultés à poursuivre leurs activités.



Initiée par un comité intersectoriel ad-hoc, institué par le premier ministre et placé auprès du ministre des Finances, cette démarche de sauvegarde des entreprises, dont les patrons sont incarcérés pour des affaires liées à la justice, "permettra à ces entités de renouer rapidement avec un fonctionnement régulier et continu de leurs activités", a assuré M.Loukal.A la question de savoir si les salaires non payés des travailleurs de ces entreprises allaient être débloqués, le ministre a répondu que le dégel des comptes bancaires allait systématiquement permettre à ces entreprises de payer les arriérés de salaires.La désignation d'administrateurs indépendants, de statuts d'experts, tel que proposé à la justice par le comité, offrira surtout à ces entités "un appui et un soutien à leur potentiel humain et managérial", a-t-il ajouté. Invité à expliquer la différence entre un administrateur judiciaire et un liquidateur, le ministre a tenu à souligner que les deux missions étaient complètement différentes, voire opposées."Parfois, les gens confondent entre administrateur et liquidateur. Ce dernier est désigné pour liquider une entité avant sa dissolution. Or, le rôle de l’administrateur indépendant est, au contraire, de sauvegarder la société et veiller à réunir les conditions de sa bonne gouvernance", a-t-il expliqué."Et c’est exactement l’objectif du gouvernement : conforter les assises financières et opérationnelles de ces entités, dans le cadre de la sauvegarde de leurs potentiels de production et d'emplois", a poursuivi le ministre."En d’autres termes, l’objectif est de leur assurer une viabilité. Certaines d’entre elles, émargeant à la commande publique, jouissent, dans ce cadre, d’un carnet de commandes consistant et ont pour charge également la réalisation de projets industriels structurants pour l’économie nationale, a-t-il fait remarquer.

Smain
Dimanche 1 Septembre 2019 - 17:44
Lu 830 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-10-2019.pdf
3.37 Mo - 15/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+