REFLEXION

AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d’une raffinerie à Tiaret

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab a fait état, jeudi à Alger, du lancement, en 2022, de la réalisation de la raffinerie de Tiaret, projet important, en sus deux autres raffineries, pour la réalisation de l’autosuffisance en carburants.



Lors d’une séance plénière au Conseil de la Nation consacrée aux réponses aux questions orales, M. Arkab a affirmé que le secteur de l’Energie avait programmé la réalisation de trois (3) nouvelles raffineries à Hassi Messaoud, Biskra et Tiaret, avec une capacité de 5 millions de tonnes pour chacune, précisant que les études techniques, architecturelles et d’aménagement des sols ont été achevées fin 2017.  Ces raffineries seront réalisées dans le cadre du plan du Gouvernement pour la période 2021-2024 visant à assurer les approvisionnements nationaux en carburants à moyen et long termes, à augmenter les capacités du pays en matière de valeur ajoutée manufacturière (VAM) et à mettre fin à l’importation dans ce domaine.  Outre le lancement effectif des travaux de réalisation de la raffinerie de Hassi Messaoud à Ouargla qui devrait répondre aux besoins des régions du Sud en carburant, notamment le diesel produit actuellement par la raffinerie de Skikda, ce qui permettra d’économiser les frais du transport et de distribution, les travaux de réalisation de la raffinerie de Tiaret seront lancés en 2022, selon le ministre de l’Energie qui a affirmé que cette wilaya bénéficiera d’autres projets dans le cadre du programme de transition énergétique notamment l’Energie solaire. Outre les projets de raffinerie, un groupe de travail composé d’experts a été créé au niveau du ministère de l’Energie chargé d’examiner les spécificités du carburant, en vue d’augmenter les capacités de production des raffineries actuelles, sans le recours au raffinage de quantités supplémentaires de pétrole brut, ce qui permettra de préserver les recettes des exportations et d’atténuer le déficit de la balance des paiements, a fait savoir M. Arkab. Pour le ministre, la consommation locale du carburant a connu une importante hausse, passant de 5,6 millions de tonnes en 2000 à 14,4 millions de tonnes en 2019, soit une croissance annuelle de 5,1 % durant cette période, ce qui a amené le pays à importer le carburant.

Ismain
Vendredi 5 Juin 2020 - 17:56
Lu 596 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-10-2020.pdf
3.01 Mo - 24/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+