REFLEXION

AUJOURD’HUI, ON VOTE LES NOUVEAUX MEMBRES DU CONSEIL DE LA NATION : La ‘’Chkara’’ s’invite au sénat

Si le siège du maire et député avait couté pour certains parachutés dans les listes des précédentes élections locales quelques centaines de millions, le siège du Sénat va dépasser les trois milliards de cts pour certains élus richissimes et opportunistes, dans tous les wilayas de l’ouest , on ne parle que de la Chkara , A Mostaganem, un candidat a juré de mettre le tout, ça casse ou ça passe !



Depuis plus d'un mois, la campagne électorale des sénatoriales bat son plein entre les candidats des partis majoritaires FLN et RND d’une part et les partis minoritaires d’autres parts, mais entre autre, la ‘’chkara’’ s’invite comme le parti le plus puissant qui peut rafler les sièges du sénat sous couvert d’une casquette politique !
A Oran, trois candidats en lice pour acheter une place à la coupole de Zirout Youcef. Il s'agit du P/APW d'Oran du parti FLN, un élu RND de l’Apw d’Oran et de l’ex maire d’Oued Tlélat du parti MSP. Avec 550 élus que compte la wilaya d’Oran, la mission semble facile pour le candidat du parti Fln qui compte 440 sièges mais s’avère difficile pour le candidat RND et MSP qui tous les deux ne comptent que 80 élus, sauf qu’avec le ‘’bakchich’’, des rencontres diners salés et des petites enveloppes sous table, tout ira pour le mieux !
  A Mostaganem, c’est le même scénario, un milliardaire membre de l’APW, candidat du FLN et un maire pour trois mandats comblé par les prières des pauvres entrepreneurs et membre d’Apw du parti MPA à la chasse des mécontents des partis au pouvoir  et autre membre exclu du RND qui veut bien tenir tête au patron du RND pour assouvir sa vengeance. Les quatre mousquetaires de par la pauvreté des uns la Chkara des autres, ils ont tous compris qu’on ne peut compter sur la discipline et la fidélité des militants ni du soutien de leur parti, et tous les moyens sont bons pour : la ‘’chkara’’, les coups bas et le ‘’takhlat’’, les accords tribaux, tous les chemins mènent au Sénat, ’’ On n'est jamais si bien servi que par soi-même !’’
Rien n’est changé. Des voix d’élus mis aux enchères ! Un seul mot dans les coulisses politiques « chkara ». Malgré les avertissements des chefs politiques et du gouvernement, l’argent sale est revenu ces derniers jours au-devant de la scène avec force, au point de devenir l’incontournable moyen pour arriver au sénat. La générosité des uns comme cheval de bataille et les convictions politiques des autres, enflamment la campagne électorale et dénonce les plans diaboliques de certains élus locaux qui se sont servis des dernières élections locales pour glisser au Sénat !
Les cours de la voix ont atteint les 7 millions de cts dans certaines régions éloignées et 15 millions de cts dans les villes et ils sont appelés à grimper. Ainsi, il est bien servi cet élu « Mezlout » nouvellement parachuté à l’APC, il n’a aucun souci à se faire pour acheter un tel portable IPHONE !
Une élue APW, nous a  avoué qu’un candidat lui a proposé 15 millions de cts pour voter pour lui, et un autre élu a confié à son ami qu’un candidat lui a acheté un téléviseur Plasma et compte, gratter encore un réfrigérateur d’un autre candidat. Questionné sur cette attitude, il dit, je prends de l’argent de tous les candidats et je ne vote pour personne !
Un autre élu, trouve que voter pour l’argent est un acte désolant et irresponsable. Des candidats du peuple qui ont prêté serment pour travailler l’intérêt du peuple et lutter contre la corruption, vendent leurs voix pour des miettes il n’y a pas plus ignoble que ça… C’est une ‘’prostitution politique !’’
C’est aujourd’hui, le 29 décembre 2018 que les élections sénatoriales se tiendront et tous les yeux sont braqués sur les candidats corrompus qui ont payé pour mettre le costume de Sénateur, l’expérience des dernières élections ont démontré que même la Chkara n’a pas fait le bonheur des candidats prospères ! Out and sea !

 

Ismain
Vendredi 28 Décembre 2018 - 16:20
Lu 598 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-02-2019.pdf
3.6 Mo - 18/02/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+