REFLEXION

AUGMENTATION DES CAS DE LA COVID-19 A ORAN : Le wali d'Oran réunit les autorités compétentes

Suite à la propagation de la pandémie du corona qui a pris des proportions alarmantes à la wilaya d'Oran, ayant touché des employés de certaines administrations publiques et des citoyens, le wali d'Oran Messaoud Djari à réuni jeudi l'ensemble des membres des deux commissions de la santé et de la sécurité en présence des directeurs de l'exécutif à salle de l'hémicycle du siège de la wilaya d'Oran.



Lors de cette réunion consacrée à l'examen de la situation sanitaire relative à la pandémie de la COVID-19, M Messaoud Djari a plaidé pour "des mesures urgentes et plus rigoureuses en vue de juguler la propagation de la pandémie et préserver la santé publique" Insistant sur l'impératif "respect des gestes barrières, la désinfection des différentes institutions et instances, notamment celles accueillant le public et le respect de la distanciation et du port du masque, outre la prise de mesures coercitives contre les contrevenants", le chef de l'exécutif a appelé à "la mobilisation de tous les moyens matériels et humains et la réunion des meilleures conditions de prise en charge au niveau des structures sanitaires, outre la garantie de l'approvisionnement en différents produits nécessaires et la lutte contre toute forme de spéculation". Au cours de cette même réunion  "la situation générale liée à cette pandémie a été exposée et examinée, notamment avec la tendance ascendante enregistrée dernièrement en raison du non respect des gestes barrières et des protocoles sanitaires, parallèlement à la reprise de plusieurs activités économiques, sociales et éducatives". Des mesures "sévères" pour éviter la hausse des contaminations. Il a été décidé de fermer tous les espaces et lieux publics exploités par les cafétérias et les vendeurs de thé. Toutefois, l’utilisation des tables et des chaises dans les cafétérias, restaurants et les Fast-Foods est interdite ajoutant  que ceux qui dépassent ces mesures seront sanctionnés  selon ce qui est dicté dans la règlementation de la lutte contre le coronavirus. Cette réunion s'inscrit en droite ligne "d'une approche proactive, adoptée par les autorités publiques pour faire face au  Covid-19, visant à maitriser la situation épidémiologique et éviter l'aggravation des répercussions sanitaires et économiques, comme dans plusieurs pays du monde". La réunion était l'occasion de "souligner l'impératif d'impliquer la société civile et les associations locales dans la lutte contre la pandémie, notamment l'intensification de la communication et de campagnes de sensibilisation en direction des citoyens quant à la gravité de la situation et à leur responsabilité première en vue de faire face à la propagation de la pandémie, outre le respect des gestes barrières, sous peine de recours à des mesures draconiennes. 

Medjadji Habib
Vendredi 6 Novembre 2020 - 14:45
Lu 244 fois
Oran
               Partager Partager

Oran