REFLEXION

ATTRIBUTIONS ILLEGALES DE PARCELLES RELEVANT DU DOMAINE FORESTIER : Le wali d’Oran ordonne l’ouverture d’une enquête

Suite à la mauvaise gestion et les différents dépassements ainsi que les attributions illégales de parcelles relevant du domaine forestier à de tierces personnes avec la complicité des différents services de l’APC du domaine et de la wilaya, le chef de l’exécutif M. Mouloud Cherifi, vient de solliciter le directeur général des forêts pour diligenter une commission d’enquête.



La réaction du premier responsable de la wilaya vise à éviter une situation de pourrissement au sein de la conservation des forêts au moment même où la mobilisation de tout un chacun est plus que nécessaire pour parer à toute éventualité, notamment en cette fin de saison estivale, propice à la multiplication des feux de forêts. La semaine dernière, des travailleurs de la conservation avaient organisé un sit-in de protestation devant le siège de la direction. Auparavant, le SG de la section syndicale UGTA de cette administration avait lancé de graves accusations portant sur la « dilapidation de l’argent public », la « mauvaise gestion », l’«abus de pouvoir», le « détournement des terrains forestiers au profit de personnalités influentes » et la « conclusion de contrats douteux » contre le conservateur des forêts de la wilaya d’Oran. Le syndicaliste a également accusé le conservateur de « ségrégation professionnelle entre les fonctionnaires » et de « gestion arbitraire ». Cette sortie du SG de la section syndicale n’a pas obtenu toutefois le soutien de tous les travailleurs et même des membres de la section syndicale UGTA sont montés au créneau pour dénoncer une « décision unilatérale prise par ce syndicaliste sans consultation des membres du bureau ».  Contacté à ce propos, le conservateur des forêts, M. Bouziane Abdelkrim, tient un autre langage et avait confié: «Cet appel à une grève illimitée est illégal. Il n’y a pas eu de préavis de grève, ni consultation des membres du bureau syndical. Nous avons toujours laissé la porte du dialogue ouverte avec le syndicat et les travailleurs, mais il semble que certaines personnes veulent créer la zizanie au sein de la conservation pour servir leurs intérêts étroits. Il faut savoir que cette action a été décidée suite à une grave affaire de coupe illicite de 130 arbres au centre de convalescence des enfants cancéreux à Cap Blanc. Le bois a été transporté dans quatre cargaisons vers la localité de Sig. Nous avons déposé une plainte pour atteinte au domaine forestier. Le tribunal d’Aïn El Turck, territorialement compétent, s’est saisi de l’affaire et l’enquête sécuritaire de la Gendarmerie nationale est en cours. L’un de nos agents en poste à la forêt de Madagh a été convoqué pour enquête par la GN. Nous avons ainsi soumis le concerné à des mesures conservatoires (suspension provisoire). Malheureusement, d’autres éléments risquent d’être cités dans le cadre de cette enquête, c’est ce qui a affolé certaines personnes qui craignent pour leur avenir d’autant qu’il y a eu de nombreux témoins de la coupe illicite. Ces personnes ont eu peur et ils ont collecté une pétition de 35 travailleurs. Une bonne partie des travailleurs signataires n’étaient pas au courant des intentions du SG de la section syndicale. Ils avaient été dupés par ce syndicaliste. Il avait en effet déclaré aux travailleurs que cette pétition servirait à défendre des revendications socioprofessionnelles.La panique, qui s’est emparée de ces employés, est due à mes dernières sorties sur le terrain où j’ai constaté plusieurs abandons de poste durant la nuit. Certains agents n’assurent plus des permanences de nuit. Je vais prendre des mesures sévères contre les concernés. Ils seront traduits en conseil de discipline pour abandon de poste ». Concernant les accusations de « mauvaise gestion » et d’«abus de pouvoir », le conservateur des forêts affirme : « Tous les contrats sont soumis au contrôleur financier. Je ne gère pas la conservation d’une manière abusive puisque j’ai des supérieurs qui demandent des comptes »….

Medjadji H.
Mardi 27 Août 2019 - 19:10
Lu 5723 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+