REFLEXION

ASSOCIATION DES AMIS DE LA NATURE ET DES OISEAUX DE MAZAGRAN : Exposition-vente d’oiseaux domestiques



 C’est un second évènement promotionnel d’exposition-vente d’oiseaux domestiques de cages et volières, organisé ce Jeudi ,29 Août 2019  .Il est à sa 3éme journée, au niveau de la Maison de la Culture Ould Abderrahmane Kaki et il n’est pas passée inaperçu. Oiseleurs, certains oiseliers  et fans d’oiseaux se sont rencontrés  avec une notable présence de gens de toute catégorie sociale, amoureux de ces sympathiques volatiles  de charme. L’évènement a été créé à l’initiative de l’« Association Djameit Assdikaa El Bey’a we Terbyett Toyour Ez‐ zina » (Créée en date du 22 février 2019) la jeune association  a récidivé en prenant l’initiative de lancer cet évènement après le succès connu lors de la 1ère Edition régionale, du 14 Avril dernier. Pour ces journées du 29,30 et 31 Août 2019, le salon d’exposition - a regroupé  Sept  exposants venus principalement des wilayas du Centre, de l’Ouest, de l’Est et même du Sud algérien  qui sont : Alger, Mostaganem, Oran, Relizane ,  Aïn Témouchent, Tlemcen, Tipaza, Batna, Béchar et Naâma . Le capital ornithologique composant  cette exposition  compte quelques 700 oiseaux représentants une diversité de 13 races y compris celle des pigeons, le tout d’une valeur estimée à 700 Millions de centimes. Parmi les participants, il en est plusieurs oiseliers qui ont le mérite d’avoir été médaillés  avec des distinctions honorables  qui leurs ont été décernées  dans des compétitions nationale et internationale, pour la présentation du  « meilleur oiseau ».A ce titre, on compte Neuf (9) médaillés dont  quatre (4)   médailles d’or et Cinq (5) en bronze. C’est dire que cette passion pour les oiseaux domestiques est en plein essor, en Algérie et Mostaganem, après Alger qui  se trouve en bonne position. Selon le Président de cette Association se propose un travail de sensibilisation dans le domaine de l’écologie et de l’environnement,  en mettant un accent particulier sur  le développement et l’organisation du secteur de l’ornithologie. Il estime que, s’il y aurait une réelle implication  en matière d’aide et d’assistance de la part des autorités locales, cet engouement chez les Mostaganémois, à l’instar des Algérois et Tlemcéniens, pourrait devenir un créneau socio-économique porteur  d’emploi pour pas mal de gens intéressés par l’élevage et la commercialisation d’oiseaux  dont les prix, varient de 2000,00 Da à  80.000,00 Da, selon sa catégorie. Ce salon a accueilli entre 250 à 300 visiteurs par jour, originaires de plusieurs  wilayas.  Par ailleurs, il aurait couté à l’Association 45 Millions de Cts, dans des conditions minimales qui sont loin de répondre aux exigences d’un tel  événement .Selon les organisateurs, cela aurait nécessité, pas moins  de 120 Millions de centimes pour des conditions optimales ayant un impact positif. L’ « Association Djameit Assdikaa El Bey’a we Terbyett Toyour Ez‐ zina » n’en démord pas de continuer à aller de l’avant dans l’ornithologie, elle considère que moyennant un soutien conséquent, Mostaganem pourrait s’imposer, dans un avenir prochain, en pôle d’excellence de l’ornithologie nationale. Pour se faire, encore faudrait-il que cette  dynamique Association  qui a fait ses preuves, soit assistée dan ce créneau valablement  par les instances de l’Exécutif et  les APC de la wilaya de Mostaganem.

Younès Zahachi
Vendredi 30 Août 2019 - 17:53
Lu 843 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma