REFLEXION

ASSOCIATION ART ET CULTURE DE MILIANA : La caravane ‘’une ville une histoire’’ à Mostaganem

La caravane ‘’une ville une histoire’’ de l’association art et culture de Miliana est passée vendredi 13/03 comme il a été annoncé.



Des femmes et des hommes passionnés d’histoires et des civilisations qui se sont succédées dans notre grand pays, ont quitté familles et foyers aux aurores et fait des milliers de kilomètres pour répertorier, sensibiliser et mobiliser grands et petits, amateurs et professionnels, néophytes et chevronnés afin de préserver ce qui reste du carnage et destruction commis sur le patrimoine culturel et urbanistique dans différentes régions de notre pays. La caravane a parcouru les différents sites importants de MAZAGRAN sans oublier de rendre visite aux saints patrons des lieux SIDI BELKACEM pour la Baraka et les ondes positives qui suivront la caravane où elle passera inchAllah. L’appel lancé aux enfants de MAZAGRAN pour venir accueillir et faire une visite guidée de notre belle ville est resté sans réponse, peut-être que vendredi est jour sacré pour se préparer à la djoumouaa après une grasse matinée..!!?
La caravane était ponctuelle et bien au rendez-vous avec ses dames et ses messieurs de bon augure déterminés à redonner à chaque site à travers notre belle Algérie la place qui sied à sa grandeur. Espérant que ce cri va être entendu en haut lieu pour faire bouger les responsables régionaux et réagir aux massacres causés par leurs prédécesseurs restés dans l’immobilisme et le je m’enfoutisme par mépris, ou peut-être par ignorance tout simplement. Enfin, la deuxième étape de la caravane, une ville une histoire de l’association art et culture de Miliana était à Mostaganem sur les traces du Bey Bouchlaghem. Mr Ould Bey nous a fait faire un voyage à travers les siècles en relatant avec justesse l’histoire de chaque endroit que nous avons visité, malheureusement, la destruction programmée et l’état de déliquescence dans lequel se trouve notre inestimable patrimoine nous a brisé le cœur, il faudrait arrêter sans tarder le massacre et revaloriser les sites qui peuvent l’être, préserver d’autres qui sont encore en bon état et restaurer avec le concours des spécialistes les endroits stigmatisés par tant de délaissement et d’inconscience. Une richesse culturelle,  urbanistique et artistique laissée à l’abandon par les responsables qui se sont succédés et la société civile n’a rien pu faire contre ce crime culturel, il serait grand temps de se mobiliser et se réapproprier notre histoire et nos espaces qui ont fait jadis notre fierté. Je ne remercierai jamais assez nos amis caravaniers qui ont fait le déplacement pour nous aider à sortir de cette longue léthargie.

 

Ahmed Benmeghrouzi
Mardi 17 Mars 2020 - 15:43
Lu 400 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 31-05-2020.pdf
5.59 Mo - 30/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+