REFLEXION

ASSAINISSEMENT DU FONCIER TOURISTIQUE ET CLASSEMENT DES HOTELS : Deux commissions interministérielles attendues demain à Mostaganem

Le foncier touristique de la wilaya de Mostaganem qui longtemps durant a fait défaut à tout investissement, faute d’un assainissement juridique capable de drainer investisseurs et promoteurs, semble entre de bonnes mains maintenant que le Ministre du Tourisme ait approuvé la demande de monsieur le Wali Temmar qui tient à la promotion de la destination Mostaganem.



Pour un ministre fraichement élu à la tête du département du tourisme qui ne cesse de marteler que le secteur est aussi un vecteur non négligeable pour la mise en valeur de notre patrimoine culturel, et qui à chaque sortie sur terrain, ne cesse d’encourager les professionnels du secteur et d’insister sur la nécessité de promouvoir le tourisme en Algérie ; les ZET et l’assainissement du foncier inhérent au département, reviennent au galop, maintenant que Docteur Hacene Marmouri prend le taureau par les cornes pour purifier son foncier, longtemps assujetti au carcan des arènes. Le cas de la wilaya de Mostaganem qui en dépit de sa deuxième vocation touristique et la diversité de ses ZET au nombre de 16 zones approuvées depuis 1988, s’est souvent trouvée les mains liées devant les diverses propositions de promoteurs d’ici et d’ailleurs, faute, justement, d’un foncier mis à jour, à l’exception de deux ZET uniquement, à savoir celle de Cap Ivy et de Benabdelmalek Ramdane au nord-est du chef-lieu de wilaya. Une situation dont le tableau dressé par monsieur le wali Temmar n’a pas laissé monsieur le Ministre Hacène Mermari indifférent, lors de sa récente visite dans la région, d’où la décision de ce dernier à envoyer une commission attendue demain pour enfin un assainissement en bonne et due forme, non sans qualifier le black-out ayant durée des décennies comme étant « une situation injustifiée ». Et à propos du tourisme, le ministre qui avait insisté sur la nécessité d’assurer la promotion de la destination touristique de Mostaganem en impliquant les entreprises et les associations à caractère touristique pour faire connaître la wilaya et assurer la coordination entre les 22 agences touristiques locales, a aussi exhorté à la nécessité d’une remise à niveau de l’activité des agences de tourisme et de voyages pour drainer les touristes au lieu de se contenter exclusivement de la vente de billets. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, le Ministre qui a bien écouté le wali, s’est aussi voulu coopératif au sujet de la mise à jour des hôtels et des complexes touristiques. Ce qui nécessite une autre commission attendue elle aussi, aujourd’hui ou demain, pour attribuer les étoiles méritées à chacun des établissements hôteliers dont la majorité ne respecte ni le rapport prix-qualité, ni d’ailleurs les plates-formes de réservations en ces périodes de vacances et de grand rush sur la wilaya.  

Ilies Benabdeslam
Lundi 31 Juillet 2017 - 19:02
Lu 409 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 17-12-2017.pdf
3.27 Mo - 16/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+