REFLEXION

ASSAINISSEMENT DU FONCIER INDUSTRIEL A ORAN : 110 hectares récupérés et 84 actes de concession annulés

Dans le cadre des opérations d'assainissement du foncier industriel lancées par la wilaya d'Oran, M. Cherifi Mouloud, vient de révéler la récupération de 110 hectares et l'annulation de 84 actes de concession depuis le début de l'opération. Cette opération qui se poursuit toujours et vise la récupération de 250 assiettes foncières non exploitées par des investisseurs.



Après plusieurs années de silence et d’inertie, l’administration à Oran décide enfin de sévir contre les mauvais investisseurs. Une vaste opération d’assainissement de la situation des différentes Zones d’activités et de dépôt (ZAD) de la région a été lancée récemment à la demande du  wali. Cette opération vise à mettre un terme au détournement dont fait l’objet le foncier industriel, mais aussi à récupérer les assiettes de terrain non exploitées par leurs bénéficiaires en vue de les octroyer aux vrais porteurs de projets. Moins d’un mois après leur entame, les résultats des sorties d’inspection effectuées dans les ZAD sont surprenants. Une source proche du dossier fait état de 250 investisseurs à travers la wilaya, qui n’ont pas encore entamé leurs projets, malgré l’obtention des actes de concession il y a plusieurs années. Plusieurs autres individus,  à  l'image de ceux de Hai Ennedjma ex Chetaibo, Es-Sénia, Bir El Djir, El Kerma, ont sous-loué les terrains à des tiers alors que d’autres ont érigé des salles de fêtes et autres structures, comme c’est le cas à Bir El Djir et Ain Ferranine. Ce phénomène, qui a pris de l’ampleur grâce à la complicité et l’indifférence de certains hauts responsables de la wilaya, a porté un sérieux coup à la machine du développement au niveau local. Les responsables chargés de la remettre sur les rails ont souvent fait du favoritisme et du clientélisme des règles de gestion. Les faux investisseurs, que d’aucuns qualifient de spéculateurs fonciers, ont été mis en demeure d’entamer la réalisation des unités industrielles promises dans un délai d’un mois, sous peine  de recourir à la justice pour annuler leurs actes de concession. Néanmoins, vu la complexité de cette dernière procédure, le ministère de tutelle a annoncé la mise en place d’une nouvelle loi à même de récupérer les terrains concédés par une simple décision administrative. Dans ce cadre des opérations d'assainissement du foncier industriel lancées par la wilaya d'Oran, M. Cherifi Mouloud, a révélé la récupération de 110 hectares et l'annulation de 84 actes de concession depuis le début de l'opération. Cette opération qui se poursuit toujours vise la récupération de 250 assiettes foncières non exploitées par des investisseurs. D'autre part et selon les services de la wilaya, quelque 1.000 projets ont été validés et agréés pour une surface totale de plus de 500 ha, ces dernières années. Nos sources indiquent que  plus de 500 dossiers d'investissement tous secteurs d'activités, sont dans l'attente d'une décision d'attribution. Les projets d'investissement retenus totalisent un montant global de 900 milliards de dinars avec la création à moyen terme de 63.000 emplois. Nos interlocuteurs rappellent que près de 700 assiettes foncières ont été attribuées par la wilaya d'Oran au profit d'investisseurs ces dix dernières années.  Sur les 700 assiettes, nos interlocuteurs indiquent que près de 500 lots de terrain du foncier industriel ont été  affectés durant la période du Calpiref. De son côté, la direction de l'énergie et des mines avait mis en exergue l'effort déployé, ces deux dernières années, par sa direction pour booster l'investissement dans le cadre de la nouvelle stratégie adoptée par le gouvernement, celle de la facilitation de l'acte d'investissement et pour le développement des filières stratégiques.

Habib Medjadji
Vendredi 5 Juillet 2019 - 17:13
Lu 367 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 20-09-2020.pdf
3.68 Mo - 19/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+