REFLEXION

ARZEW (ORAN) : Les habitants assaillis par des sangliers à Cap Carbon



Dès qu’il commence à faire nuit, au crépuscule, les habitants de la cité résidentielle de Cap Carbon  dans la commune d'Arzew à  la wilaya d’Oran, cantonnent chez eux de peur de se voir assailli par les sangliers qui viennent s’alimenter jusque sous les fenêtres de leurs immeubles. Les plus dangereuses parmi ces sangliers, sont les femelles qui trainent derrière elles les petits marcassins striés aux couleurs marron et blanche. Notons que les sangliers ont pris l’habitude de descendre des premiers contreforts du Massif de la forêt de Sidi Moussa  pour venir brouter ou farfouiller dans les sacs poubelles ou  bacs à ordures, car étant sûrs d’y trouver leur pitance. En plus de ce danger, il y a celui de l’écoulement de la boue qui risque d’obstruer les ouvertures des appartements situés au rez-de-chaussée. Les habitants de ce quartier lancent un appel pressant aux autorités afin d’organiser des opérations d’abattage de ces bêtes connues pour leur agressivité, lorsqu’il s’agit de défendre leurs petits. Il est vrai que des battues sont organisées de temps en temps par l’APC d’Arzew du côté de la cité Emir Abdelkader, Ahmed Zabana et du Cap Carbon. Ces dernières s’étaient soldées par l’abattage de plusieurs sangliers et même de chacals  qui s’étaient aventurés dans ces quartiers parfois en plein jour.

Medjadji H.
Samedi 12 Septembre 2020 - 16:47
Lu 616 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 23-09-2020.pdf
3.28 Mo - 22/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+