REFLEXION

ARRESTATION DE LOUISA HANOUNE : Ait Larbi parle des chefs d’inculpation



L’avocat Mokrane Ait Larbi confirme, dans un communiqué, que Louisa Hanoune, secrétaire général du Parti des Travailleurs (PT), détenue depuis le 9 mai 2019, après décision du tribunal militaire de Blida, est poursuivie dans la même affaire que Said Bouteflika et les généraux Mohamed Mediene et Athmane Tartag. Deux chefs d’inculpation sont retenus contre elle : « Complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité du commandant d’une formation militaire » (article 284 du code de justice militaire) et « complot pour changer le régime » (un acte prévu et puni par l’article 77 du code pénal). « En dehors de cela, toute autre allégation contre Louisa Hanoune serait une agression contre la présomption d’innocence et contre le droit à la défense qui sont garantis par la loi et par la Déclaration universelle des droits de l’homme », écrit-t-il. L’avocat dit avoir été beaucoup sollicité par les médias et par les organisations des droits de l’homme pour expliquer l’affaire, ses tenants et  aboutissants. « Ceci est naturel puisque l’affaire concerne une militante connue avant le pluralisme et après et une cheffe d’un parti agréé (…) C’est une inculpée civile traduite devant un tribunal militaire. Cela amène l’opinion publique à s’intéresser à l’affaire.  

Ismain
Mercredi 15 Mai 2019 - 18:53
Lu 547 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-07-2019.pdf
3.82 Mo - 15/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+