REFLEXION

ARRESTATION D’UNE BANDE DE MALFAITEURS A MOSTAGANEM : Fin de ‘’besogne’’ pour les voleurs d’accessoires d’automobiles

Les éléments de la police judiciaire de la quatrième sûreté urbaine , viennent d’arrêter trois malfaiteurs qui ont avoué être les auteurs de multiples vols nocturnes, ciblant des voitures en stationnement, en recourant à la destruction des pare-brise ou des carreaux de portières, et en s’emparant de tous les objets trouvés à l’intérieur des voitures, sans épargner leurs accessoires, selon le communiqué de la cellule de communication et de presse de la sûreté de wilaya de Mostaganem, rendu public, hier.



En fin de la dernière semaine, les éléments de la police  judiciaire de la quatrième sureté urbaine de Mostaganem, sont parvenus à mettre fin aux agissements d’une bande de malfaiteurs, impliquée dans les vols des accessoires d’automobiles. Cette dernière  est composée de trois individus, dont deux sont âgés de 18 et 30 ans et un mineur de 17 ans.  Lors d’une ronde policière effectuée à 03 heures du matin au port de la Salamandre, une personne est venue solliciter le secours des éléments en tournée en les informant  que le pare-brise de son véhicule de marque Renault et de type Clio a été brisé par  des individus qui ont pris  03 flash disc et le double de la clé du démarreur. Sur ses informations et  d’après la description des malfaiteurs, fournie par la victime, les éléments  de la police sont parvenus en un  temps record,  à les appréhender et à les fouiller. L’un d’eux  avait des objets volés, une somme d’argent d’un montant de 300 dinars et des armes blanches, le second avait  des bijoux cachés au sein de ses sous- vêtements  et une somme d’argent de 5000 dinars. Quant au mineur, il a découvert sur lui, une somme d’argent de 750 dinars. Apres les interrogatoires par  les éléments de la police judiciaire, les mis en cause ont avoué être les auteurs de divers  vols  nocturnes de véhicules, par le recours à la destruction des pare-brise ou des carreaux de portières  et le vol de tous les objets trouvés au sein des véhicules  et autres accessoires.  En guise de  preuve formelle, confirmant davantage  les accusations  portées contre eux, l’un de ses malfaiteurs a égaré son téléphone portable au sein d’un véhicule de ses victimes. Présentés au juge pour les délits de la constitution  d’une bande de malfaiteurs, de vol qualifié en plein nuit, et le port d’armes blanches, les deux accusés  ont été mis en détention préventive, et le mineur  mis au centre spécialisé  de Sayada. 

L.Ammar
Mardi 13 Décembre 2016 - 20:05
Lu 404 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+