REFLEXION

ARRACHAGE D’ARBRES SANS MOTIF VALABLE A ARZEW : L’Association ‘’Cap Vert’’ este le maire en justice

L’association environnementale «Cap Vert pour le Développement et la Citoyenneté», a esté en justice jeudi dernier le président de l’assemblée populaire communale d’Arzew pour le fait d’avoir délivré une autorisation de destruction d’arbres sains n’engendrant aucun risque pour la population.



Un arbre centenaire a été  déraciné  au centre-ville d'Arzew, plus précisément au niveau de l'esplanade d'un air de détente, le plus ancien eucalyptus de la ville, largement centenaire, a subi un massacre à la tronçonneuse. Cet arbre séculaire, qui, selon des sources locales, a été planté par des forestiers  au temps de la colonisation il y a plus de cent cinquante ans, a été scié à sa base pour permettre de récupérer un terrain retenu pour la réalisation des kiosques pour les attribuer  à leurs proches et amis. Un véritable gâchis, dès lors qu’il aurait suffi de déterrer ses racines et le déplacer en l’état vers un autre lieu où il aurait pû être préservé.Les membres de l'association "cap vert" en compagnie de ceux d'Oran, "des amoureux de la forêt" ont observés  vendredi passé  un sit-in devant la direction de la conservation des forêts du chef lieu de la wilaya d'Oran pour revendiquer les agressions que subissent ces forêts durant toute l'année par les agents de la conservation des forêts, mais aussi par des entreprises, à l'image de celui de la commune d'Arzew, qui ce dernier a été autorisé par l'actuel maire pour déraciner des arbres qui étaient implantés au niveau de l'esplanade du centre ville, un espace de détente et de repos pour les résidents a fait l'objet d'un crime contre la nature perpétrés par les élus locaux de l'APC d'Arzew qui veulent récupérer cet espace pour réaliser des kiosques afin de les attribuer à leur proche et ami en guise de récompense moyennant bien sûr une chippa pour assouvir davantage leur faim, sans prendre en considération les décisions du wali d'Oran M. Mouloud Chérifi qui à maintes reprises avait donné des instructions strictes pour la protection des forêts voire même un décret de wilaya qui a été dernièrement signé par le chef de l'exécutif pour la sauvegarde du patrimoine forestier et contre l'agression du domaine forestier.

Medjadji Habib
Samedi 4 Mai 2019 - 18:20
Lu 1351 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma