REFLEXION

APRES SA FERME OPPOSITION A LA TENUE D’UN STAGE : Le DJS gèle la subvention d’un club d’aïkido

Le Directeur de la jeunesse et des sports de Mostaganem, vient de geler la subvention d’un club d’arts martiaux, s’adonnant à la pratique de l’aïkido, sis à Mostaganem. Cette décision semble venir après sa ferme opposition à la tenue d’un stage au sein d’une salle du complexe sportif ‘’Commandant Farah’’, autorisée par le Directeur de cet établissement sportif.



Suite à une lettre adressée au wali de Mostaganem, dont le journal ‘’Réflexion’’ détient une copie, le directeur  de la jeunesse et des sports de Mostaganem a carrément gelé la subvention d’un club sportif, s’adonnant à la pratique d’un art martial ‘’Aïkido’’ à Mostaganem. Selon son président, M.Dahmane Abdelkader, auteur de la correspondance, le directeur de la jeunesse et des sports  s’est opposé fermement à l’organisation d’un stage  du club cité. Après ce refus, le président s’est adressé au directeur du  complexe sportif ‘’ Commandant Farah’’ qui  n’a point daigné  de lui accorder l’utilisation d’une salle pour une journée entière. Malheureusement, après s’être  informé de la prochaine tenue du stage, le DJS  a appelé en pleine nuit au téléphone le président  du club, en lui affirmant que le dit stage ne peut se tenir  à la salle sur ordre du ministère de l’intérieur. Voulant toujours en savoir  davantage sur cette décision, M.Dahmane exigea une copie de la correspondance interdisant la tenue du stage, le DJS  se rétracte et informe que  ce sont les autorités locales qui s’opposent à l’organisation d’un tel stage. Revenant encore à la charge, le président du club d’aïkido demande au directeur de la jeunesse, qui est cette ‘’autorité ‘’ qui empêche des sportifs  à  se rassembler pour un stage. Hors de lui, le DJS  change de nouveau ses déclarations et lui lance ‘’ c’est moi qui ordonne, et vous aller bientôt le regretter’’. Depuis, ce dernier  ne cesse d’intimider le président du club, et le cerner de partout en l’empêchant d’activer convenablement et a fini par ordonner de suspendre la subvention  du club  pour l’année 2017/2018. Désirant en savoir encore  plus sur ce gel de la subvention  et ses motifs, le président du club  a appris du comptable que  c’est le directeur en personne qui en a décidé de cette mesure sans la moindre autre explication. En conclusion, le président de ce club vient de saisir le wali d’intervenir pour permettre au club  de poursuivre ses activités, loin de toute pression.

Smain
Mardi 2 Avril 2019 - 18:58
Lu 246 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+