REFLEXION

APRES LA CHUTE DE SES CHEFS : Les partis de l’ex-Alliance tentent de rebondir



Condamnés à se redéployer sur la scène politique, les partis dits de l’Alliance présidentielle essayent,  tant bien que mal, de surmonter l’onde de choc qui les a ébranlés suite à l’éjection ou l’incarcération, pour des affaires de corruption,  de leurs patrons respectifs. Discrédités par l’implication de leurs chefs, les état-major du FLN, du RND, du MPA et de TAJ, exercent un branle bas de combat au sein des troupes partisanes à l’objet de trouver l’homme/femme qu’il faut afin  de redorer leur blason et opérer un prompt retour aux affaires politiques en mettant à la tête de la direction  de nouveaux et probes responsables pour affronter les échéances à venir. Si le FLN et le RND, partis de la majorité parlementaire l’intérim est assuré depuis peu par un choix de chefs intérimaire (Djemai pour le FLN et Azzedine Mihoubi pour le RND), le MPA et TAJ se cherche encore une direction à la hauteur des attentes et les échéances politiques à affronter dans un proche avenir. Interrogé sur l’avenir de ces partis, le politologue Chérif Driss qui a indiqué, à la radio chaine 3, que la crise interne de ces partis n’est pas pour autant classée avec le remplacement des têtes et le risque d’éclatement n’est pas écarté. A l’aune d’un sérieux malaise interne, il est envisageable que des troupes vont se séparer pour former leurs propres formations à cause de la cohésion malmenée et difficile à colmater. 

Ismain
Mercredi 24 Juillet 2019 - 19:36
Lu 383 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-08-2019.pdf
2.63 Mo - 19/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+