REFLEXION

APRES H'MIDA AYACHI ET ZOUBIDA ASSOUL, MOKRANE AÏT LARBI TOURNE LE DOS A ALI GHEDIRI : La maison du général s’explose !

Après la claque du journaliste H'mida Ayachi, c’est autour de la présidente du (UCP), Zoubida Assoul et l’avocat Mokrane Aït Larbi de tourner le dos au postulant à l’élection présidentielle, Ali Ghediri. Ainsi avec le départ de ces trois influentes personnalités, notamment son directeur de campagne, Mokrane Aït Larbi, la maison de l’ancien général, s’explose à la veille du scrutin !



Quelques heures après le retrait de la présidente de l’Union pour le changement et le progrès (UCP), Zoubida Assoul, de la campagne du candidat Ali Ghediri, c’est autour de son directeur de campagne, Mokrane Aït Larbi, de claquer la porte. En effet, dans un communiqué sanctionnant la réunion du bureau politique du parti de Zoubida Assoul, il a été décidé de soutenir les manifestations populaires et d’appeler les candidats en lice à se retirer de la course. Parallèlement, Mokrane Aït Larbi le directeur de campagne d’Ali Ghediri a annoncé son divorce avec le présidentiable Ali Ghediri. «Après une longue discussion avec Ali Ghediri, nous sommes parvenus à la conclusion que dans cette situation de crise aiguë, il appartenait à chacun de nous de se déterminer en fonction de ses convictions personnelles », indique-t-il. « Quelle que soit la position qu’adoptera Ali Ghediri, je la respecterai. Pour ma part, j’ai décidé d’être en phase avec les revendications populaires. J’ai décidé de me retirer du processus électoral prévu en cours, pour continuer à activer, parmi les Algériennes et les Algériens en lutte, au service de notre pays » a annoncé Mokrane Aït Larbi.Du coup, ces trois poids lourds, le journaliste Hmida Ayachi, et la fondatrice du mouvement El-Mouatana , Zoubida  Assoul et l’avocat Mokrane Aït Larbi qui ont rejoint l’équipe de campagne du candidat l'ex général-major à la retraite Ali Ghediri, croyants à un changement avec Ghediri , décident de claquer la porte après avoir réalisé que ce n’était que  du TAM TAM en l‘air . Ainsi, Il ne reste désormais à ses côtés que l’économiste Ferhat Ait Ali et quelques ‘’ghachis ‘’

 

Riad
Mercredi 6 Mars 2019 - 17:56
Lu 1053 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition 19-06-2019.pdf
2.94 Mo - 18/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+