REFLEXION

APRES DES MOIS D’ENQUETE ET DE TRAQUE : Le chef du réseau des passeurs arrêté à Oran

Il a fallu tant de mois pour pouvoir enquêter sur ‘’Troppico’’, un pêcheur à la plage ‘’les Corales’’ qui s'est spécialisé dans l’émigration clandestine à bord d’embarcations ‘’VIP’’. Ce dernier a opté pour ce gain facile pour s'enrichir rapidement, en assurant le transport clandestin des ‘’harraga’’ en deux heures vers Almeria (Espagne) à bord des barques solides de 7 mètres de long et des moteurs puissants 500 chevaux, moyennant des sommes de 30 à 45 millions par personne !



Lors de sa toute dernière traversée, ‘’Troppico’’ est tombé en panne à cause du moteur de son embarcation au port d'Almeria. Ne sachant quoi faire, il  a abandonné sa barque, s'est dirigé par bateau vers la  France, pour revenir à Oran de nouveau par avion à partir de Paris, et a fini par se faire repérer le dimanche 16 décembre 2018  à l'aéroport ‘’Ahmed Benbella’’ d'Es-Senia. Une fois identifié par les éléments de la PAF (police des frontières), il fut de suite  poursuivi par les éléments de la sûreté d’Oran qui étaient déjà à sa recherche, et  qui ont  fini par l’arrêter  à Ain El Turck. Ce  jeune passeur de  ‘’harraga’’, est  âgé d’une trentaine d’années,  surnommé « Troppico » vient de finir sa longue cavale et être  interpellé, après une longue enquête qui a été menée par les services de la police judiciaire d'Oran. Ayant obtenu des informations concernant l’activité de ce célèbre passeur des émigrés clandestins contre de fortes sommes d’argent, les agents de la police lui ont tendu un piège et ont fini par le prendre, après de longs  mois de recherche. Lors de l’opération de son arrestation, une solide embarcation dotée d’un puissant moteur de 150 chevaux a été saisie. Ce dernier  est devenu  si célèbre à  travers la région de l’ouest algérien par ses traversées de mer  sans le moindre  risque contre des sommes d’argent allant de 30 à 45 millions de centimes, il récoltait des estimations, l’équivalent de près d’un milliard et demi pour une seule  traversée !  Ce passeur si connu a organisé, selon les services de sécurité, plusieurs voyages ces derniers temps.

Medjadji H.
Mardi 18 Décembre 2018 - 17:31
Lu 957 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+